Publicité

"Je suis assez superstitieux" : Jean-Luc Reichmann révèle ses petits rituels avant de monter sur scène

Alors qu'il prête ses traits depuis plus de dix ans au rôle de Léo Mattéï dans la série éponyme, Jean-Luc Reichmann est sur scène depuis le 14 février 2024, dans la pièce de théâtre Le bracelet, créée par Isabelle Mergaut. L'animateur star de TF1 a accepté de se confier pour l'occasion au micro du podcast Dhombres et de lumières, pour Télé-Loisirs et Femme Actuelle. S'il remonte sur scène, comme il l'a fait depuis le début de sa carrière, c'est avant tout par goût du risque. Depuis sa naissance, l'animateur cultive sa différence. Un trait de caractère que lui a inspiré sa tache sur le nez. "On a tous subi quelques méfaits quand on était gamin. Moi, j'ai une tache sur le nez, je n'y pense même plus. [...] Je n'ai pas changé le regard des autres, je pense que chacun a son parcours et chacun doit aussi se faire confiance. [...] À un moment donné, 'stop à la normalité, la normalité me fait chier'", a-t-il affirmé sans concession, jeudi 7 mars 2024. Fort de cette différence assumée, le comédien et animateur a tout tenté pour briller en acceptant qu'il pouvait rencontrer des embûches sur son chemin : "Le mec qui n'y va pas ne peut pas savoir s'il y a des hauts et des bas dans la vie", a-t-il analysé dans le podcast.

Dans ce même entretien, Jean-Luc Reichmann s'est confié au sujet des rituels qu'il accomplit avant de monter sur scène. Et s'il est d'un caractère audacieux, l'animateur l'avoue volontiers : "Je suis assez superstitieux. J'aime là être deux heures avant minimum pour faire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite