Publicité

Attentat à Paris : la mère de l’assaillant « demande pardon à la France »

La mère de l’auteur de l’attaque mortelle au couteau perpétrée dans le XVe arrondissement de Paris, refuse désormais de l’appeler son « fils », a-t-elle déclaré lors de sa garde à vue.

Trois jours après l’attaque mortelle survenue près de la tour Eiffel, la mère de l’auteur sort du silence. Lors de sa garde à vue qui s’est déroulée à la brigade criminelle, la mère d’Armand Rajabpour-Miyandoab, l’homme qui a tué un passant et blessé deux autres personnes à coups de couteau et de marteau samedi 2 décembre dans le XVe arrondissement de Paris, a exprimé sa honte à l’égard de celui qu’elle refuse d’appeler son « fils ». Elle le désigne désormais comme « l’individu », rapporte « Le Parisien » ce mardi 5 décembre.

Lors de cette audition, la mère de l’assaillant est revenue sur sa vie et l’éducation qu’elle et son mari ont tenté de transmettre à leurs enfants, avec des valeurs humanistes, indiquent nos confrères. Cette famille laïque est arrivée en France en 1979, dans le cadre de la révolution islamique en Iran. Celle qui ne parle pas le Français, assure être tombée « amoureuse » du pays, qu’elle considère comme un « bijou ». « Je demande pardon à la France », a-t-elle déclaré à plusieurs reprises. Et d’ajouter : « Je n’ai plus de fils. » La maman s’est confondue en excuses et a exprimé sa compassion à l’égard de la victime de l’attentat.

Lire aussi >>  Gérald Darmanin exprime son inquiétude concernant une « reprise » de la menace du « terrorisme islamiste » en Europe

Enquête antiterroriste

La garde à vue du Franco-Iranien Armand Rajabpour-Miyandoab s’est, quant à...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi