1 / 7

Avant / après : ces hommes célèbres ont eu les cheveux longs (mais on ne s’en rappelle plus)

Pour les besoins d’un film, d’un clip ou pour changer de style, certains hommes célèbres ont laissé pousser leur chevelure. Un style affiché un temps, puis tombé dans les souvenirs passés. Ce look qui a été leur signature a aussi inspiré d’autres célébrités qui leur ont emboité le pas. Le virus du cheveu long se propage à vitesse grand V. Ainsi, au début des années 2000, David Beckham évoluait sur le terrain avec une chevelure mi-longue, bien avant que Zlatan Ibrahimovic en fasse sa marque de fabrique. Tantôt avec une demie-queue, tantôt avec des tresses plaquées ou encore avec un petit chignon… Le footballeur anglais twistait ses longueurs avec autant de dextérité que le ballon rond. Si Brad Pitt laisse volontiers pousser sa barbe tout en gardant une coupe courte, il fut un temps où il arborait des cheveux bien plus longs. Dans les années 90, il fait craquer le cinéma avec des longueurs blés, avant d’y revenir en 2012. Un relooking pour être en accord avec les chevelures de ses girlfriends ? C'est le cas de Justin Bieber qui essuie les critiques de ses fans lorsqu'il laisse pousser sa chevelure en 2018. Sa blondeur et sa longueur de cheveux sont telles, que les médias le comparent à sa femme Hailey Baldwin. Courtes ou longues, Lenny Kravitz a toujours affectionné ses dread locks. Il change d’allure tout en subtilité. Leur longue chevelure est aussi l’occasion de dévoiler leur véritable nature capillaire. Ainsi Colin Farell ou Hugh Jackman possèdent des cheveux lisses comme des baguettes, tandis que Daniel Radcliffe affiche des boucles. Avant / après, retour en images sur ces transformations capillaires.

Avant / après : ces hommes célèbres ont eu les cheveux longs (mais on ne s’en rappelle plus)

Les styles passés tombent aux oubliettes… Pourtant ces acteurs, footballeurs ou chanteurs ont eu les cheveux longs. Nous avons déniché les rares photos de ces époques révolues. Photos.Pour les besoins d’un film, d’un clip ou pour changer de style, certains hommes célèbres ont laissé pousser leur chevelure. Un style affiché un temps, puis tombé dans les souvenirs passés. Ce look qui a été leur signature a aussi inspiré d’autres célébrités qui leur ont emboité le pas. Le virus du cheveu long se propage à vitesse grand V. Ainsi, au début des années 2000, David Beckham évoluait sur le terrain avec une chevelure mi-longue, bien avant que Zlatan Ibrahimovic en fasse sa marque de fabrique. Tantôt avec une demie-queue, tantôt avec des tresses plaquées ou encore avec un petit chignon… Le footballeur anglais twistait ses longueurs avec autant de dextérité que le ballon rond. Si Brad Pitt laisse volontiers pousser sa barbe tout en gardant une coupe courte, il fut un temps où il arborait des cheveux bien plus longs. Dans les années 90, il fait craquer le cinéma avec des longueurs blés, avant d’y revenir en 2012. Un relooking pour être en accord avec les chevelures de ses girlfriends ? C'est le cas de Justin Bieber qui essuie les critiques de ses fans lorsqu'il laisse pousser sa chevelure en 2018. Sa blondeur et sa longueur de cheveux sont telles, que les médias le comparent à sa femme Hailey Baldwin. Courtes ou longues, Lenny Kravitz a toujours affectionné ses dread locks. Il change d’allure tout en subtilité. Leur longue chevelure est aussi l’occasion de dévoiler leur véritable nature capillaire. Ainsi Colin Farell ou Hugh Jackman possèdent des cheveux lisses comme des baguettes, tandis que Daniel Radcliffe affiche des boucles. Avant / après, retour en images sur ces transformations capillaires.