1 / 7

Avant/après : l’incroyable transformation d’un appartement de 34 m2

Pour accéder à cet appartement, il faut d’abord monter sept étages. Mais une fois arrivé là-haut, la surprise est totale. Situé à Asnières-sur-Seine dans un immeuble datant de 1900, cet appartement en L, est illuminé de toutes parts, et offre même une vue sur le Sacré-Cœur. Mais ça c’est l’extérieur. L’intérieur quant à lui avait été délaissé pendant de nombreuses années. L’expression « resté dans son jus » ne saurait mieux définir ce bien à l’origine. Lambris suranné, murs décrépis, salle de bain toute en longueur maculée de rose, cuisine délabrée, carrelage vieillot… « Il faut se projeter » comme on le dit si bien dans le milieu immobilier. Et la propriétaire s’est totalement projetée dans ces 34 m2 qu’elle a décidé de repenser de A à Z.Comment ? En redéfinissant les espaces, en apportant de la lumière grâce à la peinture blanche en total look, une verrière pour la salle de bain, ou encore en se débarrassant du bois omniprésent. Des travaux qui ont duré 3 à 4 mois pour un budget total avoisinant 40 000€.Visite guidée de ce T2 de charme signé Maison Hayek.

Avant/après : l’incroyable transformation d’un appartement de 34 m2

A la vue du résultat final, il est difficile de concevoir l’état d’origine de ce bien, qui n’avait pas vu l’ombre d’un pot de peinture ou d’une truelle depuis des décennies ! Avec goût et envie, la propriétaire passionnée de décoration a su donner vie à son intérieur. Et elle a même réussi la prouesse de lui ajouter du cachet ! Visite guidée.Pour accéder à cet appartement, il faut d’abord monter sept étages. Mais une fois arrivé là-haut, la surprise est totale. Situé à Asnières-sur-Seine dans un immeuble datant de 1900, cet appartement en L, est illuminé de toutes parts, et offre même une vue sur le Sacré-Cœur. Mais ça c’est l’extérieur. L’intérieur quant à lui avait été délaissé pendant de nombreuses années. L’expression « resté dans son jus » ne saurait mieux définir ce bien à l’origine. Lambris suranné, murs décrépis, salle de bain toute en longueur maculée de rose, cuisine délabrée, carrelage vieillot… « Il faut se projeter » comme on le dit si bien dans le milieu immobilier. Et la propriétaire s’est totalement projetée dans ces 34 m2 qu’elle a décidé de repenser de A à Z.Comment ? En redéfinissant les espaces, en apportant de la lumière grâce à la peinture blanche en total look, une verrière pour la salle de bain, ou encore en se débarrassant du bois omniprésent. Des travaux qui ont duré 3 à 4 mois pour un budget total avoisinant 40 000€.Visite guidée de ce T2 de charme signé Maison Hayek.