Publicité

Baisse des naissances en France : quel est le taux de natalité en 2023 ?

Combien sommes-nous en France ? Comme chaque année, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publie son rapport démographique sur l’année écoulée. Pour cette édition portant sur l’année 2023, les auteurs notent qu’au “1er janvier 2024, la France compte 68,4 millions d’habitants, soit 0,3 % de plus qu’un an auparavant”.

Mais quid des naissances ? Avec 678.000 naissances en France, l’année 2023 enregistre une baisse “très marquée par rapport à 2022 (-48 000 naissances, soit -6,6 %)”, soulignent les auteurs du rapport, et “près de 20 % de moins qu’en 2010, année du dernier pic des naissances”, précise l’organisme. Un chiffre qui semble s’inscrire dans la tendance des dernières années. “Depuis 2011, les naissances ont été chaque année moins nombreuses, à l’exception d’un rebond en 2021, année marquée par les conséquences de la crise sanitaire”, peut-on lire dans le rapport.

L’Insee constate également une baisse de la fécondité qui s’élève à 1,68 enfant par femme en 2023 contre 1,79 en 2022. Lors de son dernier pic, il culminait à 2,03 en 2010. “Depuis la Seconde Guerre mondiale, cet indicateur n’a jamais été aussi bas hormis en 1993 et 1994”, détaille le rapport. Contrairement aux autres années, le taux de fécondité baisse en 2023 pour les femmes de toutes les classes d’âge, “y compris pour les femmes âgées de 30 ans ou plus, qui n’étaient pas ou peu concernées par le recul de la fécondité dans les années précédant la crise sanitaire”, peut-on lire. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite