Bisexualité : en finir avec les préjugés

·1 min de lecture

Par définition, la bisexualité constitue l'attirance physique, émotive ou érotique aussi bien pour un homme que pour une femme. Souvent mal comprise, cette orientation sexuelle est sujette à de nombreuses idées reçues.

La bisexualité est tout particulièrement perçue comme un effet de mode, une phase : "tu es jeune et indécis, ça te passera". Pour certains, il s'agit d'une homosexualité refoulée. D'autres pensent également que les individus bisexuels sont forcément infidèles et obsédés sexuellement.

Faux ! Pour le Dr Gilbert Bou Jaoudé, médecin sexologue et Président de l'Association pour le Développement de l'Information et de la Recherche sur la Sexualité, "si nous avons une vie sexuelle au sein de laquelle on ne cherche pas à nuire à l'autre et que les relations sont consentantes, chacun est libre de faire ce qu'il veut : tout ça est normal." L'intérêt n'est pas de savoir si une personne est bisexuelle, homosexuelle ou hétérosexuelle. "Ce qui importe est de savoir si cette relation est synonyme de souffrance."

L'hétéroxesualité n'est pas la norme

En France comme ailleurs, l'hétérosexualité reste la relation naturelle et normée au sein de la société. Pourtant, le Dr Gilbert Bon Jaoudé, directeur de Charles.co, plateforme en ligne pour aider les hommes qui souffrent de problèmes d'érection, dénonce un nombre incalculable de relations hétérosexuelles pathologiques et manipulatrices. Afin de venir définitivement à bout de ces préjugés, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Témoignage - La vasectomie "pour prendre enfin la responsabilité de la contraception dans le couple"
Sexo : je ne connais pas l'orgasme vaginal
Refaire l'amour après une période d'abstinence
50% des préservatifs sur le marché ne sont pas conformes aux réglementations
Faire chambre à part : bonne ou mauvaise idée ?