Bouboupisme : cette pratique sexuelle qui promet un maximum de plaisir

Les cuisses, le cou, les oreilles... On le sait, le corps humain possède de nombreuses zones érogènes dont la stimulation peut mener à l'orgasme. Il existe une autre zone particulièrement sensibles : la poitrine. En effet, stimuler cette partie du corps peut être une source de plaisir intense, tant chez la femme que chez l'homme.

Caresser, mordiller, chatouiller... Bien que son étymologie reste encore inconnue, cette pratique a un nom : le bouboupisme. Sur le réseau social Instagram, la sexologue Laurane Wattecamps, connue sous le pseudonyme "@sexplique_moi", en a donné la définition suivante : il s'agit de "l’excitation provoquée par le pincement des tétons, par un.e partenaire ou par soi-même".

82% des femmes apprécieraient que cette partie du corps soit stimulée. Tel est le constat dressé par des chercheurs dans une étude publiée en 2006 dans le Journal of Sexual Medicine. La raison ? La stimulation des mamelons et des seins augmenterait de manière significative l'excitation sexuelle. "En stimulant vos mamelons, vous pouvez créer un orgasme sexuel semblable à un orgasme génital", expliquait par exemple Amy Boyajian, coach sexuelle, dans les colonnes de Women'sHealth en 2019.

Mais ce n'est pas tout : certains hommes seraient également adeptes de cette pratique, puisque 52% de ceux ayant participé à l'étude ont déclaré être excités lorsque leur partenaire joue avec leur poitrine. En revanche, 7% des personnes interrogées ont estimé que cela avait diminué leur excitation.

Si (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles