Brigitte Macron ose une nouvelle coiffure : on craque pour son chignon ultra chic (et facile à faire !)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron accompagné de son épouse Brigitte Macron ont accueilli le président des Emirats arabes unis Mohamed ben Zayed al-Nahyane le lundi 18 juillet à l’Elysée. L’objectif de cette rencontre ? Discuter notamment d’énergie, alors que le prix du pétrole augmente. À cette occasion, les dirigeants se sont retrouvés pour un dîner dans le décor somptueux du Grand Trianon à Versailles et se sont échangés des cadeaux, comme le veut la tradition à chaque fois qu’un chef d’Etat rend visite au Président de la République Française.

Mais c’est le style de la Première dame, Brigitte Macron, qui a marqué les esprits. L’ancienne professeure aux jambes fuselées a l’habitude de porter des tailleurs, notamment des jupes midi, des pantalons ainsi que des blazers. Ses looks, très pointus, sont souvent bien structurés pour mettre en valeur sa silhouette svelte. Cette fois-ci, Brigitte Macron a choisi une longue robe noire fendue sur la jambe gauche. Elle est entièrement en dentelle et tombe jusqu’à ses chevilles. Ses manches sont ajourées, dévoilant légèrement les épaules de la Première dame. Sans oublier sa mise en beauté parfaite comme à son habitude. On retient notamment sa coiffure ultra-élégante et à lui piquer sans modération...

Pour être toujours impeccable et mener à bien son rôle de Première dame, qui consiste à superviser les réceptions officielles au palais de l’Elysée, soutenir des oeuvres caritatives, culturelles ou sociales ainsi que représenter la France aux côtés du chef de l’Etat (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles