• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Britney Spears rend publics des textos qui datent de son internement en 2019

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Britney Spears continue de régler ses comptes.

Depuis qu'elle s'est exprimée pour la première fois l'année dernière, la chanteuse n'a cessé de reprocher à son père Jamie Spears, au reste de sa famille proche et d'autres personnes leur comportement pendant les treize ans de sa tutelle, qui a pris fin en novembre (21).

Ainsi, l’interprète de Toxic a affirmé au tribunal en juin dernier que son père et tuteur l'avait envoyée contre son gré dans un centre de soins psychiatriques après qu’elle eut annulé sa résidence Domination à Las Vegas en 2019. Ce lundi (25 juillet 22), elle a publié et rapidement supprimé des captures d'écran de textos qu'elle aurait envoyés à sa mère, Lynne Spears, en 2019, alors qu'elle se trouvait internée dans ce fameux établissement.

« Il disait qu'il voulait prendre le Seroquel (sic) et j'ai dit : "Quoiiiii va te faire voir toi-même (sic) », affirme-t-elle avoir écrit, expliquant que le Seroquel, un médicament antipsychotique, était « BIEN plus fort que le lithium ». Britney Spears, qui n'a pas précisé à qui elle faisait référence, continue : « Je sens littéralement tout le médicament dégoûtant (sic) dans mon estomac... J'ai l'impression qu'il essaie de me tuer. Je le jure devant Dieu. »

Lynne Spears n'a apparemment pas répondu à sa fille.

Dans la légende qui accompagne la capture d’écran, la chanteuse a déclaré : « C'est un peu différent avec la preuve... Voici mes textos à maman depuis cet endroit il y a 3 ans... Je le montre parce qu'il n'y a pas eu de réponse... Quand je suis sortie, ses mots étaient "Tu aurais dû me laisser te rendre visite et te faire un câlin". »

Dans une deuxième capture d'écran, Britney Spears demande à son ami d'enfance Jansen Fitzgerald de l'aider à trouver un nouvel avocat et de lui donner son avis sur les doses de lithium, mais celui-ci ne lui aurait pas répondu.

Le troisième message est un texto à son avocat commis d'office, Samuel D. Ingham III. Elle lui demandait s'il pouvait aller au tribunal et « obtenir mes droits médicaux ». La star a également écrit : « Lorsque le programme sera terminé, je ne veux plus travailler du tout.... Je veux vivre pour moi et avoir une vie trépidante. »

Britney Spears a conclu sa publication en faisant une référence à un texte envoyé par sa sœur Jamie Lynn Spears, bien qu'elle n'ait pas fourni de capture d'écran pour appuyer cette affirmation. « Le texto de ma sœur après ne pas avoir envoyé de texo (sic) pendant 3 jours était "Ils ne vont pas te laisser partir alors pourquoi tu te bats" », assure Britney Spears.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles