Bronchiolite chez bébé : contagion, symptômes qui doivent alerter, traitements

Très contagieuse, la bronchiolite, infection respiratoire des petites bronches, est attrapée par 30% des enfants de moins de 2 ans chaque année, d'après le ministère de la Santé.

Elle se répand surtout à l'automne et l'hiver, généralement entre la mi-octobre et la fin de l'hiver, par la toux, la salive et les éternuements ou via des objets sur lesquels le virus reste. Et peut mener à une hospitalisation. L'Assurance maladie rapporte que les passages aux urgences d'enfants de moins de deux ans pour une bronchiolite ont "baissé" en 2020-2021 (33 971). Durant cette période, 13 186 hospitalisations ont été comptabilisées.

La bronchiolite étant très contagieuse, il est préconisé de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter que son enfant ne l'attrape : adopter des gestes barrière comme se laver les mains pendant 30 secondes avant et/ou après les moments de proximité avec le nourrisson (change, tétée, câlin...), aérer l'endroit où il dort au moins dix minutes par jour, laver régulièrement ses doudous, ou encore éviter de trop l'exposer en l'emmenant dans des endroits où il y a foule. Les adultes et les grands enfants sont très souvent asymptomatiques et peuvent donc transmettre cette maladie à un bébé sans en avoir conscience.

Si malgré ces précautions, le bébé attrape tout de même la bronchiolite, voici quelques signes qui peuvent mettre la puce à l'oreille.

Des parents qui soupçonnent que leur nourrisson souffre d'une bronchiolite doivent réagit rapidement. Exit l'automédication, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles