Publicité

Bucket-list inversée : voici comment bien appréhender l'année, selon un expert

En ce début d'année, tout le monde s'adonne à sa liste de bonnes résolutions. Pourtant, la meilleure chose à faire, selon un expert, ne serait pas forcément de lister ses objectifs et d'attendre qu'ils se réalisent. C'est le principe de la bucket-list inversée.

Bonnes résolutions, vision board, nouvelle organisation.. Lorsqu'une nouvelle année démarre, l'envie nous prend de reprendre en main notre quotidien et de l'aborder autrement. Plein d'ambitions, nous nous sentons alors prêts à lister nos objectifs et à les accomplir. Cependant, un expert en sciences sociales recommande de faire les choses autrement en créant une bucket-list inversée.

Qu'est-ce qu'une bucket-list ?

Pour comprendre le principe de la bucket-list inversée, il faut d'abord savoir ce qu'est une bucket-list. Concrètement, il s'agit d'une liste de choses que nous aimerions faire ou accomplir au cours de notre vie, avant de mourir. Comme l'explique Cosmopolitan, le terme viendrait de Justin Zackham, scénariste du film Sans plus attendre, « et se réfère à l’expression américaine « to kick the bucket », soit la liste des choses à faire avant de passer l’arme à gauche ».

A découvrir également : Vision board : cet outil pour atteindre ses objectifs est-il vraiment bon pour le moral ?

On y liste alors des idées de réalisations à court, moyen ou long terme comme visiter tel pays, sauter en parachute ou encore acquérir la voiture de ses rêves... La bucket list représente un champ des possibles quasiment infini, où il est possible de tout oser - de l'objectif de vie le plus classique au rêve le plus fou, parfois irréalisable.

Sur le principe de la loi de l'attraction (la capacité à attirer dans nos vies ce...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi