Burkina : « recherches » en cours pour retrouver une cinquantaine de femmes enlevées

© OLYMPIA DE MAISMONT / AFP

L'ONU exige la libération « immédiate et inconditionnelle » des femmes enlevées.

Des recherches sont en cours au Burkina Faso pour retrouver une cinquantaine de femmes enlevées jeudi et vendredi dans le nord du pays par des jihadistes présumés, a annoncé lundi le gouverneur de la région du Sahel, dans un communiqué.

« Dès leur disparition signalée, des recherches ont été entreprises en vue de retrouver l'ensemble de ces victimes innocentes, saines et sauves », a précisé le lieutenant-colonel Rodolphe Sorgho. « Tous les moyens sont mis en œuvre, sur le plan terrestre et aérien pour retrouver ces femmes », a indiqué à l'AFP une source sécuritaire, assurant que « des aéronefs survolent la zone pour détecter tout mouvement suspect ».

Enlevée par des jihadistes présumés

Une cinquantaine de femmes ont été enlevées jeudi et vendredi par des jihadistes présumés dans deux localités au nord et à l'ouest de la commune d'Arbinda (nord), a précisé M. Sorgho. « Alors qu'elles étaient sorties à la recherche de fruits sauvages, ces épouses, mères et filles ont été injustement prises à partie par des hommes armés », a-t-il ajouté. Selon le témoignage de plusieurs habitants et de responsables locaux souhaitant rester anonymes, un premier groupe d'une quarantaine de femmes a été enlevé à une dizaine de kilomètres au sud-est d'Arbinda et un autre d'une vingtaine le lendemain au nord de cette commune. Certaines ont pu s'échapper et regagner leur village pour témoigner.

« Nous pensons que les ravisseurs les ont...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi