CAF de Gironde : les données de plus de 10 000 allocataires ont été mises en ligne par erreur par l'organisme

PIXABAY

Les données personnelles des usagers de n'importe quel usager d'un service privé sont normalement soumises à des lois de protection et de conservation de vie privée. Il s'agit là d'un principe fondamental qui n'a malheureusement pas pu être respecté par la CAF de Gironde. Cette dernière a dévoilé des informations confidentielles de 10 000 de ses allocataires. Dans une enquête publiée le 5 janvier 2022, le média France info révèle ainsi que le service aurait publié ces données à l'occasion à la suite d'une formation, en mars 2021 : "Au moment de la formation, en mars 2021, le prestataire met ce fichier en ligne sur son site internet. Loin d’être réservé aux seuls agents de la CAF, l’accès à ces données est possible par tout un chacun. Il suffit de cliquer sur un fichier intitulé 'CAF.zip'." Ce fichier aurait été mis à disposition dans le but que des agents, notamment des statisticiens, soient formés au "langage R, un langage de programmation destiné aux statistiques", à l'aide de cas pratiques. "Quand la CAF m’a communiqué ces données, je pensais qu’elles étaient fictives", indique le prestataire basé en région parisienne qui a lui-même fourni ces données à l'organisme.

Même si "les noms et prénoms ont été enlevés ainsi que les codes postaux (...), il reste beaucoup d’informations : adresse (numéro et nom de la rue), date de naissance, composition et revenus du foyer, montants et types de prestations reçues (RSA, APL, allocation adulte handicapé...)", détaille le média. Le journal (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite