Publicité

Calcul de l'IMC (Indice de Masse Corporelle)

La formule de l’IMC consiste à diviser le poids par la taille au carré. L’échelle mise en place par l’OMS pour interpréter les résultats est la suivante :

En ce qui concerne l’IMC de l’enfant et de l’adolescent, il convient également de tenir compte de la taille et de l’âge pour qualifier le surpoids et l’obésité.

Si le test de l’IMC permet de donner une indication concernant le surpoids ou l’obésité, l’Inserm explique qu’il convient de rester prudent quant à l’interprétation des résultats. Et pour cause : “Pour un même IMC, la composition corporelle et la répartition du tissu adipeux peut en effet varier d’un individu à l’autre avec des risques de complications variables”, est-il précisé.

Tout comme il n’existe pas de “poids idéal”, il n’existe pas non plus d’“IMC idéal”. Que ce soit chez la femme ou chez l’homme, il existe cependant un IMC défini comme “normal” par l’OMS, et qui se situe entre 18.5 et 24.9. Mais quel est l’indice de masse corporelle des femmes en France ?

L’Enquête épidémiologique nationale Obépi-Roche sur le surpoids et l’obésité réalisée en 2020 pour la Ligue contre l’Obésité a notamment analysé la prévalence de l’obésité selon le sexe. Il en ressort que cette année-là :

Tout comme chez la femme, il n’existe pas de poids ou d’IMC idéal chez l’homme. Cependant, un indice de masse corporelle situé entre 18.5 et 24.9 est également considéré comme “normal” par l’OMS. L’Enquête épidémiologique nationale Obépi-Roche révèle qu’en 2020 :

Selon l’échelle élaborée par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite