Publicité

Cancer de la prostate : entraîne-t-il des troubles de l’érection et que faire si ça arrive ? Un urologue répond

Près de 60.000 nouveaux cas de cancer de la prostate sont recensés en France chaque année. Il s’agit du cancer masculin le plus fréquent. Survenant le plus souvent à partir de 55-60 ans, il est dans la majorité des cas diagnostiqué dans le cadre du dépistage du cancer de la prostate (dosage du PSA et toucher rectal) et est le plus souvent non symptomatique.

La prostate est un organe uniquement masculin, qui fait partie du système reproducteur de l'homme. “C’est une petite glande en forme de châtaigne qui est localisée autour de l’urètre, en avant du rectum, juste après le col de la vessie”, décrit le Dr Ugo Pinar, chirurgien urologue. Elle est située au carrefour des voies urinaires et génitales : l’urètre passe dans la prostate pour évacuer les urines, et on retrouve également dans la prostate deux canaux déférents (allant des testicules jusqu'à l'urètre) qui transportent les spermatozoïdes. Les vésicules séminales qui produisent la majorité du liquide spermatique s’abouchent aussi au niveau de la prostate. “La prostate est divisée en deux parties : une partie centrale proche de l'urètre, et une zone périphérique. C’est majoritairement dans la zone périphérique que se développe le cancer”, explique l’urologue.

Sexualité : quel est le rôle de la prostate ?

La prostate a deux fonctions principales. “Elle participe à la production du sperme en produisant elle-même 20% du liquide séminal, dont le rôle est de nourrir et de protéger les spermatozoïdes”, explique l’urologue. “Mais elle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite