Capsulite rétractile (épaule gelée) : causes, symptômes, traitement, rééducation

La capsulite rétractile se caractérise par une diminution de la capacité articulaire de l’épaule. Elle est la conséquence de la rétraction de la capsule. Cette membrane souple englobe l’articulation et permet en temps normal les mouvements de l’épaule. L’évolution de la capsulite est favorable dans la plupart des cas, mais demande de la patience.

L’articulation de l’épaule est entourée d’un ensemble de ligaments et de membranes pouvant parfois devenir raides ou se rétracter. La capsulite rétractile est une affection bénigne, mais invalidante de l’épaule. Cette atteinte correspond à l’inflammation de la capsule articulaire gléno-humérale. Cette capsule assure la lubrification de l’articulation grâce au liquide synovial qu’elle produit. Lorsque cette membrane se rétracte ou devient inflammatoire, on parle de capsulite rétractile de l’épaule. Dans ce cas, la capsule devient épaisse et rigide. L’épaule est alors comme gelée. La capsulite se manifeste par deux symptômes : la douleur et la raideur.

Les causes de la capsulite sont difficiles à déterminer. L’épaule gelée concerne surtout les individus de plus de 40 ans. Cependant, les femmes autour de 50 ans, en périménopause ou ménopausées, sont beaucoup plus sujettes à cette atteinte de l’épaule. Cette forme d’inflammation correspond à une capsulite idiopathique, c’est-à-dire sans causes connues. Il est également imaginable de développer une capsulite rétractile à la suite d’un traumatisme ou d’une intervention chirurgicale du thorax. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles