Carnet de recettes d'été à faire en famille

L’été est la période idéale pour réunir sa tribu autour de joyeuses tablées. C’est aussi une formidable occasion pour que petits et grands cuisinent ensemble des plats faits maison. Tout en s’amusant, on en profite pour transmettre les bons gestes en cuisine, quelques règles d’hygiène, et l’importance des produits sains et de saison.Parmi les 37 % de Français* qui ont cuisiné deux fois plus pendant le premier confinement, beaucoup ont enrôlé les plus jeunes derrière les fourneaux. Et pas seulement pour confectionner des gâteaux tout simples... D’où un véritable boom de la cuisine en famille.Et ce n’est pas Grégoire Kalt, photographe pour ELLE à table et père de deux enfants, qui dira le contraire. « Avec ma fille, Ly, 17 ans, nous avons préparé un agneau en cocotte. J’en ai profité pour lui apprendre la découpe, les temps de cuisson, les températures ou encore l’ordre des choses, c’est-à-dire pourquoi saler les oignons avant de les faire revenir, pourquoi les mettre dans une huile froide et non frémissante... Je lui ai transmis toutes ces petites choses fondamentales quand on cuisine. » La préparation des repas se transforme ainsi en précieux moment de partage pour les parents, et en espace de créativité pour les enfants. À condition d’oublier la hiérarchie professeur-élève, les enfants peuvent même apporter un vrai plus à la préparation des recettes. « Pour accompagner notre agneau en cocotte, confirme Grégoire, mon fils, Zak, 12 ans, a eu l’idée de remplacer les carottes par des patates douces. C’était extra ! » Cuisiner en famille, même avec les plus petitsPour les tout-petits, mettre la main à la pâte est aussi un facteur d’éveil. Marilou Fassanaro, propriétaire du restaurant Fritto à Sète, en a fait l’expérience avec Joseph, son fils de 4 ans : « Mon père est pêcheur, donc nous mangeons du poisson toute l’année. Lorsque j’ai fait des anchois marinés, Joseph a pu toucher la peau des poissons et m’a même aidée à enlever les viscères. C’était une vraie découverte du produit brut, et c’est ça qui lui a plu je crois ! » Toucher, manipuler et même goûter les aliments crus aide les plus petits à se familiariser avec la nourriture. Mieux, la fierté d’avoir participé à la réalisation du plat leur donnera davantage envie d’y goûter. Et de le finir. N’hésitez pas, profitez des vacances pour rassembler vos commis de 7 à 77 ans autour de nos recettes ultra-faciles à préparer en famille.* Étude Santé publique France.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles