Publicité

Caroline Roux : comment réagit-elle face au refus d'Emmanuel Macron d'être interviewé par Anne-Sophie Lapix ?

Un refus qui a fait parler. Pour comprendre la polémique, il faut revenir à l'année 2022, année présidentielle. Le second tour de l'élection présidentielle va avoir lieu entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Les équipes commencent alors à réfléchir à l'organisation du célèbre débat d'entre-deux-tours qui peut être décisif pour un candidat comme pour l'autre. Et contre toute attente, Jordan Bardella, à l'époque bras droit de la leader du Rassemblement national, avait fait savoir sur le plateau de L'heure des pros que Marine Le Pen ne souhaitait pas qu'Anne-Sophie Lapix anime cette soirée. "Il y a des propositions qui sont faites par les deux chaînes qui organisent traditionnellement le débat, c’est-à-dire TF1, France 2. Et puis, d’un commun accord avec les équipes des candidats, c’est-à-dire Emmanuel Macron et Marine Le Pen, on négocie de l’organisation du débat. Marine Le Pen ne souhaite pas qu’Anne-Sophie Lapix anime le débat parce qu’il y a un tel parti pris, et Anne-Sophie Lapix, que je respecte en tant que journaliste, n’arrive pas à dissimuler son hostilité vis-à-vis de Marine Le Pen à chaque fois qu’elle la reçoit", avait-il lancé face à Pascal Praud. Pour justifier son propos, Jordan Bardella avait ensuite précisé qu'Emmanuel Macron partageait cet avis.

Finalement, ce sont Gilles Bouleau et Léa Salamé qui avaient été en charge de l'animation. Longtemps boudée par les politiques, Anne-Sophie Lapix les avait reçus ensuite dans son JT. Alors la hache de guerre est-elle enterrée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite