Publicité

"Cellule zombie" : quel est le rôle de cette cellule qui favoriserait le vieillissement cutané ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler des cellules zombies ? Ces cellules au nom un peu barbare, sont en réalité des cellules sénescentes. Elles ont cessé de se diviser ou de se reproduire, et ne remplissent plus leurs fonctions naturelles, comme si elles étaient mortes-vivantes. Avec le temps, ces cellules vieillissantes s'accumulent dans les tissus. En stagnant ainsi, certaines sécrètent des résidus toxiques pour les autres cellules qui influent sur l'organisme. Plusieurs dermatologues américains ont détaillé ce processus auprès de nos confrères du Huffington Post US.

Christine Ko, dermatologue et professeure de dermatologie à la faculté de médecine de Yale, a commencé par expliquer que ces cellules sénescentes "ont cessé de se diviser, mais ne meurent pas". Elles font partie du processus normal de vieillissement, c'est pourquoi chaque cellule de l'organisme est susceptible de se transformer en cellule zombie, a précisé Michele Green, consœur dermatologue.

Lorsqu'elles sont en petit nombre, les cellules zombies ne sont pas dérangeantes ; elles peuvent même présenter certains avantages, notamment pour cicatriser des plaies. Néanmoins, plus on vieillit, plus elles s'accumulent et moins notre système immunitaire peut les éliminer. "Elles commencent à affecter les cellules saines voisines en libérant des substances chimiques inflammatoires qui ont des effets toxiques", a expliqué la dermatologue Kristina Collins. Ces-mêmes substances favorisent alors le vieillissement comme le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite