Drew Barrymore, Sophie Favier... Ces stars ont opté pour une réduction mammaire

·3 min de lecture
NEW YORK, NEW YORK - MAY 15: Drew Barrymore attends American Express and WeWork "For The Love Of Collaboration" at WeWork on May 15, 2019 in New York City. (Photo by Mike Pont/Getty Images)
(Photo by Mike Pont/Getty Images)

Si les poitrines opulentes sont souvent érigées au rang de fantasme, pour certaines femmes, avoir de gros seins est plus dérangeant qu'autre chose. À cause de difficultés à assumer, de douleurs ou par ras-le-bol du regard des autres, certaines célébrités ont opté pour une réduction mammaire qui leur a changé la vie.

Chaque année, des milliers de femmes passent sur le billard pour pouvoir se faire poser des implants mammaires et avoir une plus grosse poitrine. Mais on évoque nettement moins celles qui optent pour l'opération inverse, et décident de faire réduire la taille de leurs seins. Pour des raisons de santé, de confort ou d'esthétique, plusieurs d'entre elles ont opté pour une réduction mammaire. Et ce, parfois, dès leur plus jeune âge.

Le poids du regard des autres

À plusieurs années d'écart, Drew Barrymore et Ariel Winter ont suivi le même cheminement, puisqu'elles étaient encore adolescentes lorsqu'elles ont décidé de faire réduire la taille de leur poitrine. Drew Barrymore n'avait que 17 ans, en 1992, quand elle est passée sur le billard. Elle a expliqué son choix quelques années plus tard au New York Daily News : "Lorsque vous avez de gros seins, les hommes les regardent constamment. C'est souvent maladroitement, mais ça me mettait mal à l'aise."

Ariel Winter a fait le même choix, ses seins se développant beaucoup trop vite à son goût. La star de Modern Family était complexée par sa poitrine depuis son adolescence : "J'avais 15 ans avec un bonnet F", a-t-elle confié au magazine Glamour. Impossible à vivre pour la jeune femme, qui a décidé de s'offrir une réduction mammaire deux ans plus tard, et n'hésite pas à afficher ses cicatrices sur les réseaux sociaux.

Des problèmes de santé handicapants

Pour d'autres femmes, c'est le critère santé qui a été décisif dans leur choix de faire réduire leur poitrine. Sur le plateau de The Talk, Marie Osmond a avoué que ses seins "beaucoup trop gros" lui faisaient "mal au dos", et qu'elle a donc opté pour une réduction mammaire afin de se débarrasser de ce problème. Même combat pour Sophie Favier, qui aurait, selon le magazine Ici Paris, "eu recours à une réduction mammaire dans une clinique du 8e arrondissement parisien en 2016, pour dire adieu à ses douleurs au dos."

Simona Halep, elle, a opté pour la chirurgie afin de sauver sa carrière. La joueuse de tennis se sentait handicapée par la taille de ses seins : "Ma poitrine me gênait physiquement, surtout au service. Elle était si lourde que j'avais régulièrement des douleurs dans le dos", avait-elle évoqué lors d'une conférence de presse. Depuis, son niveau a d'ailleurs considérablement augmenté.

Elles se sont fait retirer leurs implants

Certaines célébrités ont cédé aux sirènes des implants mammaires avant de le regretter quelques années plus tard. Récemment, Chrissy Teigen a surpris tout le monde en annonçant sur Instagram qu'elle allait faire retirer les siens, lassée de ne pas pouvoir fermer ses robes. Michelle Visage, Victoria Beckham ou encore Pamela Anderson ont d'ailleurs suivi le même processus par le passé, et elles ne l'ont pas regretté.

A LIRE AUSSI

> Ces stars se sont fait retirer leurs implants mammaires

> Coupe, couleur maison : pendant le confinement, les stars ont changé de tête

> 10 couples de stars qui ont marqué le grand public

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles