Château Minuty : quatre générations pour un succès

Depuis 1936, quatre générations ont transformé un petit domaine proche de Saint-Tropez en cru classé au succès mondial.

A 9 heures, un petit matin de juillet, le soleil est déjà haut sur la presqu’île de Saint-Tropez. Mais, à l’ombre des platanes bordant le chemin qui mène à la grande bastide du domaine Minuty , la température reste supportable. Des vignes à perte de vue, un ciel bleu azur, le village perché de Gassin et la grande bleue en arrière-plan… Tous les ingrédients qui font le succès des rosés de Provence sont réunis.

Lire aussi:Robert Plageoles, le sauveur du vignoble gaillacois

Les maîtres des lieux, Jean-Étienne Matton, 60 ans, son frère, François Matton, 54 ans, et Anne-Victoire Matton, 25 ans, la fille de Jean-Étienne, descendent côte à côte vers la route qui passe au pied du domaine. Un rare moment de calme avant le rush de l’été. Sept jours sur sept, les clients de toutes nationalités affluent au caveau pour remplir leur coffre de cartons de rosé. Les Matton nous emmènent aux portes d’une petite chapelle, dans laquelle François s’est marié, avant de nous entraîner dans la fraîcheur des caves.

Les trois premières générations : le fondateur, Gabriel Farnet, son gendre Étienne Matton et François, son petit-fils cadet, dans les années 1970.
Les trois premières générations : le fondateur, Gabriel Farnet, son gendre Étienne Matton et François, son petit-fils cadet, dans les années 1970.

Les trois premières générations : le fondateur, Gabriel Farnet, son gendre Étienne Matton et François, son petit-fils cadet, dans les années 1970. © DR (...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles