Publicité

Charles III atteint d'un cancer : Stéphane Bern dans la polémique, il s'explique sur ses propos très critiqués

Le palais de Buckingham a annoncé, lundi 5 février 2024, que le roi Charles III était atteint d'un cancer. Sa nature reste inconnue - seul le cancer de la prostate a été écarté par la Firme. Une information qui a fait réagir la Toile. "On sait que les cancers peuvent se développer à la faveur de chocs émotionnels. Et, avec Harry, l’épreuve a été très douloureuse", a réagi Stéphane Bern auprès du Parisien. Des propos qui ont déchaîné la chronique. Alors, l'expert en têtes couronnées a tenu à clarifier la situation sur son compte X (ex-Twitter), ce mardi 6 février 2024 : "Rectifions les choses cher Le Parisien. Jamais je n’ai dit que le cancer du roi était dû aux problèmes avec son fils Harry. Je sais par ses proches qu’il a douloureusement vécu la mort de ses parents et l’éloignement de son fils qu’il aime tendrement. Je me réjouis de son retour." Dans la même interview, le présentateur de Secrets d'Histoire déclarait : "Charles est un homme très sensible, qui s’est abstenu de tout commentaire quand son fils l’a attaqué par voie de presse ou dans son livre".

Stéphane Bern a-t-il dressé une analyse scientifique véridique ? L'Institut national du cancer détaille sur son site les dessous de la croyance de l'impact du choc émotionnel sur l'apparition d'un cancer. "De nombreuses études scientifiques ont exploré cette hypothèse, couramment répandue, mais elles n’ont pas permis de conclure à un rôle direct de facteurs psychologiques dans l’apparition d’un cancer." Toujours auprès du Parisien, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite