Charles III : les dérives du fils d'Elizabeth II que la famille royale a essayé d'étouffer

Agence / Bestimage

Elizabeth II a rendu son dernier souffle le jeudi 8 septembre 2022 à l'âge de 96 ans. Comme le veut la tradition royale, c'est son fils, Charles, qui a repris le flambeau et accède au trône. Au moment de cette passation douloureuse, le père de William et Harry a eu des mots très tendres pour sa défunte maman. "Le règne de ma mère a été unique dans sa durée, son engagement et sa dévotion", a-t-il déclaré le samedi 10 septembre, depuis le palais Saint-James, à Londres. "Conscient de [l']immense héritage et des devoirs et lourdes responsabilités de la souveraineté", celui que l'on appelle désormais Charles III s'est dit prêt à accomplir les devoirs de la Souveraine, après avoir prêté serment. De nature réservée, l'ancien époux de Lady Diana cache, un passé houleux que la famille royale a tout fait pour étouffer. Il y a tout d'abord ces accusations d'adultère avec celle qui partage aujourd'hui sa vie, Camilla, devenue reine consort, alors qu'il était encore marié à Lady Di.

Comme le relate Vanity Fair, le 9 avril 2020, Charles et Camilla ont échangé leurs premiers mots sur un terrain de polo, à Windsor, en juin 1971. "Mon arrière-grand-mère et votre arrière-arrière-grand-père étaient amants", avait déclaré celle qui se faisait appeler Camilla Shands, au prince Charles pour entamer la conversation. Après cet échange, les tabloïds britanniques suivent de près cette romance. En 1989, The Sun met la main sur une conversation houleuse entre les deux amants, qui en dit long sur l'amour qu'ils (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite