Publicité

Chat sans poil : comment le protéger en hiver ?

Une peau dépourvue de fourrure, ridée et pigmentée ou bien rose, de grandes oreilles et une tête triangulaire. Recherchées pour leur apparence singulière, leur tempérament très sociable et leur hypoallergénique relative, les races de chats sans poil sont apparues en Europe à la fin du XXe siècle. C'est bien plus tardivement que la domestication de l'espèce, estimée à -4 400 av. JC. En France, on dénombre trois races de chats dits "nus" : le sphynx (le plus courant), le donskoy (race rare et non officielle) et le peterbald. Toutes trois ont été créées à partir d'une mutation génétique naturelle privant leur peau et leur corps de leur fourrure, comme leur appellation l'indique. Découvrez les impacts générés par l'hiver sur le quotidien de ces animaux de la maison grâce à l'éclairage de Christophe Dos Santos, vétérinaire fondateur de la clinique Les vétos Parisiens.

Que ce soit le sphynx, le donskoy ou le peterbald, ces trois races de chats sans poil requièrent une grande attention dans leur entretien au long cours. L'une de leur particularité est la nécessité d'une hygiène et d'un nettoyage quotidien.

La température de son environnement doit également être adaptée. En effet, contrairement aux autres de l'espèce, "ces chats-là n’ont pas de poil et de sous-poil pour les protéger alors que c’est ce qui est censé lui permettre de maintenir sa température corporelle. Dépourvus de poil, ils sont complètement exposés", prévient le docteur. C'est ce qui explique que leur "température corporelle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite