• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Chris Rock refuse d'être considéré comme « une victime » après la gifle de Will Smith

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Chris Rock a affirmé qu'il n'était « pas une victime » après avoir été giflé par Will Smith lors de la cérémonie des Oscars 2022.

Le 27 mars derrnier, l'acteur de La Méthode Williams est entré sur scène et a frappé le comique qui venait de comparer sa femme Jada Pinkett Smith - qui souffre d'alopécie - à G.I. Jane.

Bien que Chris Rock n'ait toujours pas parlé de l'incident en interview, il a fait mention de la gifle lors d'un spectacle donné au PNC Bank Arts Center à Holmdel, dans le New Jersey, dimanche (24 juillet 22). « Ceux qui disent que les mots blessent n'ont jamais reçu de coup de poing au visage », a-t-il plaisanté, selon Us Weekly.

Plus tard dans la soirée, Chris Rock aurait décrit Will Smith comme « Suge Smith », probablement en référence à Suge Knight, ancien cofondateur de Death Row Records, connu pour ses accès de violence et actuellement incarcéré.

Lors d'un de ses sketches, sur la sensibilité, le comique a ajouté : « Je ne suis pas une victime, enfoiré... Ouais, ça fait mal, fils de p*te. Mais je me suis relevé et je suis allé travailler le jour suivant... Je ne vais pas à l'hôpital pour une coupure de papier ».

Will Smith s'est excusé auprès des membres de l'Académie et de ses pairs lors de son discours d'acceptation du prix du meilleur acteur et a enchaîné avec de longues excuses sur Instagram le jour suivant. La star a par la suite démissionné de l'Académie et a été interdit d'assister aux Oscars et tout autre événement lié à la cérémonie pendant 10 ans.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles