Chronique «C'est la vie» - La «bralette» ? Une «américanerie» !

BT1/WENN.COM/SIPA

Sexy mais pratique, la « bralette », un soutien-gorge pas comme les autres, est tendance.

Ça sonne comme une plaisanterie graveleuse ou une faute d’orthographe mais… si si, la « bralette » est une tendance sérieuse qui sévit depuis quelque temps déjà ! Bralette vient du mot « bra » en anglais. La mode du soutien-gorge apparent. Les femmes jouent volontiers avec cet accessoire à la fois sexy et fonctionnel. En cachecache, en transparence aguicheuse, voire porté par-dessus le tee-shirt.

Lire aussi:Sexy cet été : Seins dessus dessous

Mais la bralette, c’est encore autre chose. Un soutien-gorge sans armature, plus féminin que la brassière mais plus couvrant que le triangle, et que l’on porte dans la rue, sans rien par-dessus comme à la maison. Sauf que vous sortez ainsi sans complexe boire un verre, dîner, en boîte… juste habillée de votre jean et de votre peau bronzée. L’autre soir, à l’hôtel Costes à Paris , un lieu très années Tom Ford (l’initiateur du revival érotique de Gucci), qu’observe-t-on à toutes les tables ? Des filles en soutif ! Pardon, en bralette. Dentelle noire ou satin rose, coton vichy, décolleté en V ou carré, bref, c’est un défilé de lingerie. Entre le spritz et la salade César, installées comme à La Paillote à Sainte-Maxime, elles sont à l’aise, trinquent, rient… Même Barbara Boccara, l’une des deux créatrices de Ba&sh, s’avoue étonnée. On est au Costes, quand même.

La démarche est supposée coquine, censée aller plus loin que le crop top. Je vous ressors la fiche : le crop top est un haut ras du cou, avec ou sans manches, mais coupé à vif sous la poitrine. Vous me suivez ? On fait semblant de vouloir bien se couvrir, et – oh mon Dieu ! – certains « crop » se révèlent si courts qu’ils laissent entrevoir la naissance des seins. Prière de ne pas lever les bras ou c’est la Facebook(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles