La chronique food : Êtes-vous une « no show » ?

©duha127

La journaliste franco-américaine scanne nos us et coutumes avec esprit. Elle s'intéresse ici aux conséquences que peut avoir le fait de ne pas honorer une réservation dans un restaurant.

Les années Covid nous ont-elles rendus moins civilisés ? Quand il s'agit d'aller au restaurant, il semble que l'on manque d'étiquette. Une récente tribune, initiée par Le Fooding et Konbini, signée par 100 chef.fe.s et restaurateur.rice.s de toute la France, dont Amélie Darvas et Gaby Benicio (Äponem, Vailhan), Guy Savoy, Manon Fleury (Le Perchoir, Paris-11e ) et Alexandre Mazzia (AM, Marseille), dénonce une épidémie de mauvais comportements. Les « no-show », terme désignant les clients qui réservent une table, n'annulent pas et ne se présentent pas, sont un fléau pour la restauration depuis de nombreuses années. Mais compte tenu de la fragilité de cette industrie depuis le début de la pandémie, leur prolifération est d'autant plus préjudiciable.

Catastrophe en cuisine         

Si on vous a déjà posé un lapin pour un rencard, vous savez à quel point cela fait mal. Vous êtes sur votre trente-et-un et ressentez une certaine fébrilité à l'idée de la soirée qui s'annonce. Mais cet état d'esprit joyeux cède peu à peu la place à l'impatience puis à la colère, alors que les minutes défilent, lorsque vous vous rendez à l'évidence : la personne avec qui vous avez rendez-vous ne viendra pas. Peu de gens le voient de cette façon, pourtant c'est exactement ce que ressentent les restaurateurs lorsque ceux qui ont fait une réservation ne se présentent pas. La charge émotionnelle est déjà lourde, mais les désistements ont des...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles