Cinq morts dans une boîte gay aux Etats-Unis, le tireur présumé arrêté

© SIPA

Un homme de 22 ans a fait au moins cinq morts et 18 blessés dans la nuit de samedi à dimanche dans une discothèque LGBT à Colorado Springs aux États-Unis.

Six ans après la tuerie du club Pulse à Orlando, la communauté LGBT+ + américaine a une nouvelle fois été la cible d’une attaque homophobe. Le « Club Q », la boîte de nuit dans laquelle a eu lieu la fusillade, avait annoncé samedi une soirée « avec toutes sortes d’identités de genres et de numéros » à l’occasion de la Journée du souvenir transgenre, célébrée internationalement le 20 novembre. Cette journée de mobilisation trouve son origine dans l’assassinat en 1998 aux États-Unis de la femme transgenre Rita Hester.

Il « est entré dans la boîte et a immédiatement commencé à tirer » a précisé le chef adjoint de la police de Colorado Springs, Adrian Vasquez, ajoutant qu’au moins deux armes à feu avaient été trouvées sur les lieux. « Nous travaillons toujours à l’identification des armes à feu et de leur propriétaire, mais je peux confirmer que le suspect a utilisé un fusil », a-t-il assuré.  « Deux personnes au moins dans la boîte l’ont affronté et se sont battues avec lui », parvenant à le maîtriser.

Le tireur maîtrisé par des clients

Les autorités n’ont pas dit immédiatement si Anderson Lee Aldrich, le tireur, qui a été arrêté et transporté à l’hôpital, avait agi seul. Elles n’ont pas non plus donné d’indications sur l’éventuel mobile de la tuerie. La police fédérale américaine (FBI) a été sollicitée pour assister les agents de police locaux dans l’enquête. Les blessés ont été...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi