Circuler à vélo : quelles sont les règles d'usage ?

© Getty Images/iStockphoto

En plein boom, la pratique du vélo s’est nettement accrue ces dernières années, particulièrement en ville : + 31 % entre 2019 et 2021, selon Vélo & Territoires. Pour bien cohabiter avec les autres usagers de la route et les piétons, et limiter le risque d’infraction, il est nécessaire de connaître certaines règles.

Sauf obligation signalée par un panneau circulaire à fond bleu, l’usage des pistes cyclables est facultatif. Il n’en reste pas moins vivement conseillé, d’autant que ces bandes de circulation sont de plus en plus souvent protégées. Si vous empruntez la chaussée principale, sachez qu’il n’est en principe pas permis de doubler ou de remonter une file de véhicules par la droite.

Circuler sur les trottoirs est autorisé... jusqu’à 8 ans, et à condition de rouler à une allure raisonnable, sans importuner les piétons. Au-delà de cet âge, vous risquez une amende de 135 €. Le stationnement sur les trottoirs n’est pas formellement permis, mais il est toléré compte tenu du manque d’emplacements, dans la mesure où le vélo ne gêne pas le passage.

Comme en voiture, vous devez garder le contrôle de votre véhicule. Il est donc hors de question de téléphoner en tenant votre appareil à la main, de manger un sandwich ou d’écouter de la musique avec des écouteurs ou un casque tout en pédalant. Vous pouvez en revanche utiliser le haut-parleur de votre smartphone ou encore une petite enceinte sans fil.

Franchir un feu rouge n’est permis que si un panneau triangulaire indique cette possibilité, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite