Les coiffures de nos méchantes préférées sont plus populaires que jamais

©sipa - REX FEATURES/ADMEDIA/TAMARRA RAY

Sur les réseaux sociaux, la tendance « mean hair girls » prend de l’ampleur. On vous explique tout.

Elles s’appellent Blair Waldorf, Sharpay Evans ou encore Regina George. Elles n’existent pas dans la vraie vie (malheureusement), mais sont connues de tous. Ces personnages de fiction des années 90 à 2000 ont marqué la pop culture. Leur point commun ? Ce sont des pestes qu’on adore détester. Egocentriques, vilaines, manipulatrices, mais tellement stylées, ces étudiantes aux dressings pointus et coupes de cheveux iconiques sont aujourd’hui encore source d’inspiration. Preuve en est avec la nouvelle tendance baptisée « Mean hair girl » qui consiste à faire renaitre leurs coiffures cultes. Sur les réseaux sociaux, dans la rue et même chez les célébrités, les signatures capillaires de nos méchantes préférées font leur retour.

Le serre-tête, l’accessoire culte de Blair Waldorf porté par Bella Hadid

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nikki_Makeup (@nikki_makeup)

Blair Waldorf, interprétée par Leighton Meester, s’assoit tous les midis, entourée de sa cour, sur les célèbres marches du Metropolitan Museum of Art. Il est même strictement interdit de s’asseoir plus haut qu’elle. La reine, c’est elle. Même sa meilleure amie (plus souvent, ennemie), Serena van der Woodsen (Blake Lively) doit respecter la règle. Dans les années 2010, Blair Waldorf a fait rêver toute une génération. Son style preppy, ses looks chicissimes, son histoire d’amour avec Chuck Bass ou encore ses...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi