Colchicine : quel est ce médicament dont le surdosage a entraîné le décès de Timéo, 4 ans ?

towfiqu ahamed / iStock

Cela fait aujourd'hui sept ans que Timéo est décédé. Admis au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nancy en 2015 après une chute, l'enfant de quatre ans se voit administrer un puissant anti-inflammatoire, appelé "colchicine". Timéo reçoit seize fois la dose recommandée et est malheureusement victime d'un surdosage de ce médicament.

Mais de quoi s'agit-il ? Comme l'indique le site VIDAL, la colchicine "agit principalement sur l'inflammation". Ce médicament est notamment utilisé dans le traitement des crises de goutte ou de certaines maladies rares. Des précautions particulières doivent être prises, par exemple lorsque la colchicine est prescrite à des personnes âgées ou souffrant d'une insuffisance rénale et/ou hépatique. De plus, ce médicament ne doit surtout pas être associé aux antibiotiques de la famille des macrolides (azithromycine, clarithromycine, érythromycine...) ni à celle des streptogramines (pristinamycine). En effet, cela pourrait augmenter les effets indésirables de la colchicine.

Parmi eux, on retrouve des troubles neuromusculaires, une éruption cutanée ou encore des nausées. "L’apparition de diarrhées pendant le traitement, accompagnées ou non de nausées et de vomissements, peuvent être les premiers signes de surdosage, pouvant être grave", est-il d'ailleurs précisé sur la base de donnée publique des médicaments. Nos confrères de RTL rapportent que ces symptômes ont effectivement été ressentis par le petit Timéo avant de décéder.

L'Agence Nationale de Sécurité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite