Publicité

Connaissez-vous le « Birth Tourism », cette méthode d’accouchement qui fait polémique ?

C’est une tendance qui fleurit sur les réseaux sociaux, prônée notamment par des influenceuses. Le « Birth Tourism » ou tourisme de naissance consiste à accoucher dans un pays autre que le sien. Le but : obtenir un passeport supplémentaire pour le bébé et bénéficier d’une résidence permanente pour les parents. En effet, grâce au droit du sol, certains pays dans le monde accordent automatiquement la citoyenneté à la naissance d’un bébé sur le territoire. Cela permet à l’enfant de disposer d’une seconde nationalité. En outre, les parents peuvent, eux aussi, acquérir la résidence permanente du pays de naissance de leur bébé. Les pays les plus populaires pour le birth tourism sont, entre autres, le Canada, les États-Unis, le Mexique, le Brésil, le Costa Rica…

« Un investissement dans les générations à venir »

Sur les réseaux sociaux, principalement Instagram et Tik Tok, des influenceuses expliquent comment mettre en pratique cette méthode. C’est le cas d’une influenceuse australienne Shannen Michaela, qui détaille comment s’y prendre : « Ces derniers mois, j'ai travaillé sur un guide complet du droit d'asile (Jus Soli). Ce document explique comment obtenir un passeport supplémentaire dans les pays TOP grâce au principe du droit du sol » explique-t-elle à ses 265 000 abonnés. « J'ai pris l'avion de l'Australie au Costa Rica pour accoucher et donner à mon enfant un passeport supplémentaire....

Lire la suite