Une consommation excessive de café serait néfaste pour le cerveau

·1 min de lecture

Voilà une nouvelle qui ne devrait pas faire plaisir aux amoureux de caféine. Selon une étude réalisée par l'équipe de chercheurs de l'Australian Centre for Precision Health, le café pourrait - dans certains cas- être très dangereux pour le cerveau.

Des risques de démence élevés

Lors de cette étude, le groupe de chercheurs s'est penché sur les risques du café sur le cerveau. Pour cela, ils ont évalué les effets du café sur le cerveau de 17 702 participants de l'UK Biobank, tous âgés de 37 à 73 ans. Résultat : ceux qui buvaient plus de six tasses de café par jour pourraient avoir un risque accru de démence s'élevant à 53 %, comme le précise le site Trust My Science et la revue Nutritional Neuroscience. Kitty Pham, chercheuse principale dans cette étude, a apporté quelques informations complémentaires :

"En tenant compte de toutes les permutations possibles, nous avons systématiquement constaté qu'une consommation plus élevée de café était significativement associée à une réduction du volume cérébral - en gros, boire plus de six tasses de café par jour peut vous exposer à des maladies cérébrales telles que la démence et les accidents vasculaires cérébraux."

Combien de tasses de café faut-il boire par jour ?

La chercheuse insiste également sur le fait qu'il est important de contrôler sa consommation en caféine. Ainsi, elle recommande aux grands buveurs de café de ne pas dépasser 5 à 6 tasses par jour.

De plus, d'après de nombreuses (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

Quelles sont les positions les plus confortables pour faire l'amour dans une voiture ?
Orientation sexuelle : qu'est-ce que la skoliosexualité ?
Envie de vivre un été caliente ? Voici comment booster votre sex appeal
Test de personnalité : ces signes qui prouvent que vous êtes la personne toxique de votre entourage
Astrologie : votre horoscope de la semaine du 26 juillet au 1er août 2021

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles