Publicité

Constipation : je n’arrive pas à aller à la selle en vacances, pourquoi et que faire ? Les réponses d’un gastro-entérologue

C’est enfin les vacances. Fini les tracas de la vie quotidienne, les devoirs des enfants et la routine métro, boulot, dodo. Pour en profiter comme il se doit, vous choisissez une destination pour rompre avec la monotonie du quotidien. Mais après quelques jours dans votre petit paradis, une ombre vient ternir le tableau. Vous n’arrivez pas à aller à la selle. Est-ce normal et faut-il s’inquiéter ?

Sur le réseau social Instagram, le Dr Joseph Salhab, gastro-entérologue, aussi connu sous le pseudonyme @thestomacdoc, revient sur ce phénomène de constipation suite au témoignage d’une internaute, cette dernière affirmant avoir “comme une panne intestinale” dès qu’elle part en vacances.

Dans sa vidéo, le Dr Joseph Salhab précise que c’est un “phénomène courant”. En effet, comme l’explique le médecin, lors d’un départ en vacances, il n’est pas rare de constater que le nombre de passages à la selle diffère de celui du quotidien. Le spécialiste avance deux raisons.

Lors d’un voyage, les choix sont restreints et la solution des toilettes publiques n’est toujours pas l’endroit idéal. “Soit nous sommes mal à l'aise, soit c'est insalubre”, précise le gastro-entérologue qui note que “souvent, nous nous retenons”.

La seconde explication est celle du rythme de vie. En effet, pendant les vacances, l'alimentation et le rythme de sommeil changent soudainement et dérèglent le cycle circadien. “Des études ont montré que plus vous avez de décalage horaire, plus vous pouvez être constipé”, ajoute le spécialiste. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite