Confinement : coupe de cheveux, manucure, épilation... Apprenez à tout faire vous-même

© Getty Images

Confinement oblige, impossible de mettre le nez dehors pour prendre soin de soi. Les coiffeurs et autres esthéticiennes ont fermé leurs portes, et il est hors de question de leur demander de se déplacer à domicile, sous peine de risquer (et de leur faire risquer) la contamination. Vous avez envie de prendre soin de vous ? Pas de panique : découvrez les techniques "faites maison".

L'art de se couper les cheveux

Bon nombre de femmes ont un souvenir glaçant de cette fois où elles ont essayé de se couper la frange toute seule, pour un résultat généralement raté. S'improviser coiffeuse n'est pas facile, mais il existe de nombreux tutos pour apprendre à faire des coupes de cheveux basiques, afin de raccourcir une frange ou couper des pointes abîmées. Mais avant tout, il vous faudra vous munir du bon matériel : des ciseaux bien tranchants, un peigne, une brosse et des élastiques.

Sur sa chaîne YouTube, Justine Despierres dévoile sa technique pour couper ses pointes. La tête bien droite, brossez vos cheveux pour obtenir un résultat lisse et droit, puis nouez chaque côté avec un élastique (ou rassemblez les sur le devant de votre poitrine en une seule mèche, s'ils sont suffisamment longs), que vous ferez glisser jusqu'à la zone à couper. Puis, délicatement, coupez sous l'élastique en gardant vos ciseaux bien droits. Et voilà le travail !

Fabriquez votre cire orientale maison

Les épilateurs et les bandes de cire froide sont bien pratiques pour s'épiler, mais sont parfois très douloureux. Vous préférez la technique de la cire orientale ? Cette dernière est généralement plus efficace, et offre un résultat plus doux. Il existe une recette toute simple : il vous faudra 500g de sucre en poudre, 15cl d'eau, le jus d'un demi-citron et deux cuillères à soupe de miel. Mélangez l'eau et le sucre dans une casserole à feu doux pour obtenir un caramel liquide, sans arrêter de remuer. Lorsque le mélange s'éclaircit et possède une texture un peu élastique, c'est prêt. Retirez du feu, ajoutez le miel et le citron, et vous voilà prête à vous lancer.

Vous obtiendrez ainsi une sorte de boule, que vous pourrez étaler sur vos jambes, vos aisselles ou votre maillot. Tirez d'un coup sec, dans le sens inverse du poil, et à vous la peau douce ! Point positif : cette cire est réutilisable, il suffit de la malaxer à nouveau pour la chauffer, et de la réappliquer. Attention toutefois à ne pas la laisser durcir trop longtemps sur la peau, sous peine d'obtenir une texture de bonbon à sucer, difficile à arracher.

Posez votre vernis semi-permanent vous même

L'avantage du vernis semi-permanent est qu'il s'applique avec la même technique qu'un vernis classique, tout en tenant jusqu'à trois semaines. Tout ce qu'il vous faut, c'est une lampe UV et des vernis adaptés qui vont se "fixer" grâce aux rayons ultra-violets, en quelques minutes seulement.

Si la pose est plutôt facile, c'est pour retirer le vernis semi-permanent que les choses se compliquent. La technique idéale ? Commencez par limer vos ongles, ainsi que la surface de votre vernis. Puis, imbibez des bandelettes de coton avec du dissolvant contenant de l'acétone. Placez-les sur vos ongles, enroulez le tout dans de l'aluminium, et attendez une bonne dizaine de minutes, retirez le tout en appuyant sur l'ongle. Il ne vous restera plus qu'à "gratter" les résidus de vernis avec un bâtonnet de buis. Après ce traitement, pensez à bien hydrater vos cuticules et vos ongles, qui risquent d'être desséchés. Et, dans l'idéal, attendez quelques jours avant de faire une nouvelle pose. 

A LIRE AUSSI

> Covid-19 : Stay at home challenge, le défi des stars pour s'occuper pendant le confinement

> Confinement : 10 choses à faire qu'on repousse toujours au lendemain

> Coronavirus et masturbation : il n'y a pas de mal à se faire du bien !