1 / 7

Coronavirus : les photos de Paris - presque - déserte

Paris à des allures de ville fantôme. Mardi 17 mars, à midi, la France est entrée en confinement général, et ce, pour deux semaines minimums. Une mesure prise par le gouvernement pour enrayer la pandémie de coronavirus qui fait rage depuis plusieurs semaines maintenant. La capitale a ainsi vu ses rues pavées, ses grands magasins et ses monuments les plus emblématiques être désertés. Des images saisissantes qui prêtent à la Ville lumière des allures de décors dantesques. Comme ceux d’un film post-apocalyptique. Des clichés nécessaires puisque, rappelons-le, il est important de respecter la mesure de confinement et de rester chez soi pour stopper la propagation du Covid-19. Restez à la maisonBien que les sorties soient désormais limitées et contrôlées, le gouvernement a mis en place un système d’attestation de déplacement dérogatoire pour permettre quelques déplacements nécessaires. Téléchargeable sur le site du ministère de l’Intérieur, ce document officiel vous permet de vous rendre chez votre médecin, faire quelques courses indispensables, vous rendre sur votre lieu de travail ou encore dégourdir les pattes de vos animaux de compagnie. Mais pour que ces attestations soient recevables en cas de contrôle par les autorités, celles-ci doivent être imprimées ou – à défaut de posséder une imprimante – manuscrites. Attention, depuis mercredi, il n’est plus permis d’utiliser son smartphone. La Place Beauvau est revenue sur cette autorisation, suite à de nombreux sites frauduleux qui profitaient de la situation pour générer des attestations de déplacement dérogatoire tout en collectant des données personnelles. Tout manquement à cette mesure est passible d’une amende de 135€.

Coronavirus : les photos de Paris - presque - déserte

Depuis la mise en application du confinement général, mardi 17 mars, à midi, les rues de Paris se sont vidées de ses nombreux habitants et touristes, malgré quelques récalcitrants qui ne suivent pas les instructions et mettent en danger la santé des Français. Retour, en images, sur la capitale comme vous ne l’avez jamais vue.Paris à des allures de ville fantôme. Mardi 17 mars, à midi, la France est entrée en confinement général, et ce, pour deux semaines minimums. Une mesure prise par le gouvernement pour enrayer la pandémie de coronavirus qui fait rage depuis plusieurs semaines maintenant. La capitale a ainsi vu ses rues pavées, ses grands magasins et ses monuments les plus emblématiques être désertés. Des images saisissantes qui prêtent à la Ville lumière des allures de décors dantesques. Comme ceux d’un film post-apocalyptique. Des clichés nécessaires puisque, rappelons-le, il est important de respecter la mesure de confinement et de rester chez soi pour stopper la propagation du Covid-19. Restez à la maisonBien que les sorties soient désormais limitées et contrôlées, le gouvernement a mis en place un système d’attestation de déplacement dérogatoire pour permettre quelques déplacements nécessaires. Téléchargeable sur le site du ministère de l’Intérieur, ce document officiel vous permet de vous rendre chez votre médecin, faire quelques courses indispensables, vous rendre sur votre lieu de travail ou encore dégourdir les pattes de vos animaux de compagnie. Mais pour que ces attestations soient recevables en cas de contrôle par les autorités, celles-ci doivent être imprimées ou – à défaut de posséder une imprimante – manuscrites. Attention, depuis mercredi, il n’est plus permis d’utiliser son smartphone. La Place Beauvau est revenue sur cette autorisation, suite à de nombreux sites frauduleux qui profitaient de la situation pour générer des attestations de déplacement dérogatoire tout en collectant des données personnelles. Tout manquement à cette mesure est passible d’une amende de 135€.