La cote Argus est revue à la hausse pour faire face à l’inflation

miroslav110 / iStock

Aucun secteur n’est épargné par contexte économique actuel qui engendre diverses hausses de prix. Le secteur automobile qui a connu une pénurie en 2022 doit maintenant faire face à l’augmentation des prix de location de voiture. À cela, il faut aussi ajouter la cote Argus® qui a été remontée au vu de la conjoncture économique.

Le magazine automobile a annoncé le 1er décembre 2022 qu’il allait remonter sa cote afin d’être en adéquation avec les prix du marché des voitures d’occasion. La hausse s’est faite progressivement "marque par marque, modèle par modèle", souligne Olivier Flavier, vice-président Mobility France du groupe Adevinta, dans un communiqué. Il ajoute, "nous avons également fait des tests au fur et à mesure pour vérifier que les valeurs avaient du sens, mais aussi et surtout pour nous assurer qu’on ne perturbait pas nos clients professionnels et les particuliers venant faire reprendre leur voiture."

La cote Argus est une courbe de dépréciation. Elle permet d’indiquer une somme de référence pour les professionnels qui reprennent des voitures mais aussi les particuliers qui peuvent l’utiliser pour négocier le rachat ou la vente d’un véhicule. Elle se base sur le prix de vente d’un véhicule neuf.

La cote n’avait jamais été revue avant le confinement au cours duquel les courbes ont été gelées "afin de garder de la valeur sur le marché", explique Olivier Flavier. Cette hausse est donc en quelque sorte une première.

Lorsque l’on décide d’acheter un nouveau véhicule, on peut (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite