Publicité

"Si tu couches avec moi" : Julie Gayet révèle la proposition lourde de sens d’un des premiers réalisateurs avec qui elle a travaillé

À l'occasion d'un entretien avec nos confrères du Journal.info, le samedi 10 février 2024, Julie Gayet est revenue sur plusieurs événements traumatisants qu'elle a vécus dans sa carrière d'actrice. Notamment des comportements de réalisateurs qu'elle dénonce.

Julie Gayet a toujours été une femme très engagée. Dans ses films mais aussi de par son action au sein du Collectif 50/50 et de la Fondation des Femmes. À l'occasion d'un entretien pour nos confrères du Journal.info, le samedi 10 février 2024, l'épouse de François Hollande est revenue sur les scandales sexuels qui secouent le cinéma français. Si elle évoque les accusations contre Gérard Depardieu ou encore la plainte déposée par Judith Godrèche contre Benoît Jacquot et Jacques Doillon, la comédienne de 51 ans revient aussi sur ses débuts dans le monde du septième Art. Et elle aussi a vécu de terribles moments. Notamment au moment des castings lors desquels "un mélange entre harcèlement et séduction" règne. L'actrice qui a démarré sa carrière à 17 ans, s'est remémoré un conseil très important qu'on lui avait donné. "Un agent m'a dit lorsque j'ai débuté qu'il fallait faire attention pour les jeunes actrices. Souvent, on les dénude et, pour certains hommes, c'est de 'la chair fraîche'".

Julie Gayet se souvient notamment du comportement du réalisateur de son premier film. Ce dernier a tenté "de [l']embrasser de force". Mais la comédienne a refusé ce baiser. "J'avais dit non, et il a décidé de doubler ma voix, ce qui m'a fait disparaître à moitié du film", lance-t-elle encore amère. Et malheureusement, les attitudes déplaisantes vont se poursuivre : "Même chose pour les dîners : j'ai vécu un dîner pénible avec un autre réalisateur. Du coup, j'ai décidé de ne plus accepter ce genre d’invitation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - La Minute de Julie Gayet