Publicité

Couple : peut-on changer l'autre ?

Après la passion des débuts où l'on ne trouve souvent à l'autre que des qualités, le retour à la réalité est souvent moins idéal. Les premières critiques peuvent alors poindre, pour tenter de changer ce qu'on n'aime pas chez l'autre. Mais peut-on vraiment le changer ? Les réponses de Raphaële Miljkovitch, chercheuse et thérapeute.

Vouloir que l’autre change dans le couple, est-ce réaliste ?

Disons qu’il vaut mieux essayer de changer le regard qu’on porte sur lui... Car, tant qu’un individu ne perçoit pas la nécessité de changer, il n’a pas de bonnes raisons de le faire. Or, le grand malentendu des couples, c’est que ce qui paraît essentiel pour l’un ne l’est pas pour l’autre ! C’est donc bien souvent un dialogue de sourds. La plupart du temps, attendre un changement signifie attendre une marque d’attention, et le fait que l’autre ne change pas peut être vécu comme un manque d’amour. Pourtant, soi-même, est-on prêt à changer pour lui ? C’est d’autant plus problématique que remettre son couple en question est parfois une façon d’éviter de s’interroger sur soi.

Que voulez-vous dire ?

Quand quelque chose nous dérange ou nous blesse, on pense toujours que c’est notre conjoint qui est à l’origine de ce qu’on ressent. Pourtant, nos sentiments sont parfois liés à un vécu ancien qu’on a tendance à induire dans la relation ou à projeter sur celui qui partage notre vie. Si, par exemple, on a appris à taire nos envies pour ne pas déplaire ou pour éviter les tensions, on peut lui en vouloir de ne pas deviner nos désirs et donc de ne pas réussir à nous rendre heureux. Une personne qui s’est sentie délaissée dans l’enfance peut interpréter tout manque de disponibilité de son partenaire comme du désamour. Avant d’essayer de changer...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi