EN IMAGES - Couples mythiques : Jodie Foster et Cydney Bernard, l’amour préservé

·5 min de lecture
(Instagram @cydneybernard)
(Instagram @cydneybernard)

Il aura fallu attendre 2013 pour que Jodie Foster fasse réellement - et publiquement - son coming out. Si son homosexualité n’était plus un mystère depuis longtemps, celle qui partagea sa vie durant quinze ans fut en revanche un secret bien gardé. À l’occasion de l’anniversaire de l’actrice, qui fête ses 58 ans ce 19 novembre, retour sur une belle histoire d’amour, révélée au grand jour bien après sa fin.

Une rencontre servie sur un plateau

C'est en 1993, sur le tournage du film Sommersby, un drame romantique dont elle partage l’affiche avec Richard Gere, que Jodie Foster fait la connaissance de la productrice de films Cydney Bernard. Deux fois oscarisée pour ses rôles dans Les Accusés (1988) et le légendaire Silence des Agneaux (1991), l’actrice américaine est alors au sommet de sa gloire.

(Instagram @cydneybernard)
(Instagram @cydneybernard)

Ombre et lumière

En dépit de sa notoriété, cette “bosseuse obsessionnelle” comme elle se qualifie elle-même, donne alors peu de prises aux paparazzi désireux de dévoiler son intimité. “Je possède une mentalité de technicien, explique-t-elle à l’époque à Libération. Je travaille tous les jours de neuf heures du matin à neuf heures du soir. Ensuite, j'ai envie de rentrer chez moi. Ça ne m'intéresse pas d'aller au restaurant au milieu des photographes, ni de fréquenter les autres acteurs.”

VIDÉO - Regardez le coup de gueule poussé par la star contre Hollywood

Maternité et liaison supposée

Jodie Foster, passée maître dans l’art de brouiller les pistes, réduit alors la presse à scandale américaine à de vagues suppositions sur sa vie privée. Comme cette rumeur, apparue en 1995, lui prêtant une liaison avec Mel Gibson, avec lequel elle a tourné l’année précédente dans Maverick.

VIDÉO - Quand Mel Gibson était hospitalisé après avoir contracté la Covid-19 :

Quant à celle sur “sa prétendue homosexualité”, dixit Libération à la même époque, l’actrice s’est elle-même chargée d’y mettre fin en annonçant un projet de maternité avec Randy Stone, un producteur de télévision.

(Michael Bezjian/WireImage)
(Michael Bezjian/WireImage)

L’amour en coulisse

Les effets d’annonce de Jodie Foster masquent en fait une tout autre réalité. Depuis le début des années 1990, cette dernière vit en effet une idylle avec Cydney Bernard. Une relation qui durera plus de quinze ans, et qui s’approfondira avec la naissance de deux enfants, Charles (né en août 1998) et Kit (né en septembre 2001).

(Instagram @cydneybernard)
(Instagram @cydneybernard)

Un mystérieux géniteur

La comédienne n’a jamais évoqué l’identité du père biologique de ses fils, préférant attendre qu’ils soient tous les deux majeurs pour la leur révéler. Ce qui n’a pas empêché les uns et les autres de se prêter au jeu des suppositions, avec plus ou moins de bonheur. Si certains ont un temps émis l’hypothèse que le géniteur mystère n’était autre que Mel Gibson, connu pour être très proche de la star, il semblerait que la piste du producteur Randy Stone soit la plus plausible. C’est en tout cas ce que pense la mère du producteur, décédé en 2007 : “Il m'a dit qu'il ne pouvait pas m'en parler parce que Jodie était sa meilleure amie. (…) Il m'a dit qu'il avait signé des papiers, mais c’est un secret qu'il a emporté dans sa tombe.”

(Ron Galella, Ltd./Ron Galella Collection via Getty Images)
(Ron Galella, Ltd./Ron Galella Collection via Getty Images)

L’affaire John Hinckley

Jodie Foster a toujours mis un point d’honneur à ne rien laisser filtrer de sa vie privée. En partie à cause de l'affaire John Hinckley, du nom d’un déséquilibré qui avait tenté d'assassiner le président Ronald Reagan afin d'attirer son attention en 1981. À l’époque, la jeune femme, tout juste âgée de 19 ans, avait été profondément choquée par l’événement. Un traumatisme qui l'a dès lors poussée à se montrer très prudente avec ses proches. “Elle n'est pas paranoïaque, mais elle fait très attention. Qui l'en blâmerait ?”, avait confié l’un d’eux en 2013.

(Bettmann Archive)
(Bettmann Archive)

Une première allusion en 2007

Très protectrice, Jodie Foster s’autorisera toutefois une petite entorse au protocole en 2007, lors d’un petit déjeuner organisé par le Hollywood Reporter. À cette occasion, elle déclarera : “Je voudrais remercier ma belle Cydney, qui m’est fidèle contre vents et marées.” Passé relativement inaperçu, cet hommage constitue toutefois la première étape de la comédienne dans son processus de coming out.

(Instagram @cydneybernard)
(Instagram @cydneybernard)

Un discours inattendu

Il faudra attendre la 70e cérémonie des Golden Globes, le 13 janvier 2013, pour qu’elle saute publiquement le pas. Récipiendaire du prix Cecil B. DeMille, récompensant l’ensemble de sa carrière, l’actrice de 51 ans surprend alors l’assistance en déclarant, non sans humour : “Ça aurait pu être un grand discours de coming out. Mais j'ai fait mon coming out il y a mille ans, à l'Age de Pierre, en ces jours désuets où une jeune fille fragile s'ouvrait à des amis en qui elle avait confiance, à sa famille, à ses collègues, puis graduellement à tous ceux qui la connaissaient. Mais apparemment, on m'a dit que chaque célébrité doit donner les détails de sa vie privée lors d'une conférence de presse... Ou une émission de télé-réalité.”

(Paul Drinkwater/NBCUniversal via Getty Images)
(Paul Drinkwater/NBCUniversal via Getty Images)

“Je suis fière de notre famille moderne”

Bien que séparée depuis 2008 de Cydney Bernard, la star poursuivit ce soir-là sur sa lancée, en rendant un vibrant hommage à celle qui partagea sa vie durant de longues années. “Je ne pourrais en aucune façon être ici sans remercier l'un des plus grands amours de ma vie : mon héroïque co-parent, ex-compagne et surtout mon âme sœur, ma conseillère, (...) ma BFF [Best Friend Forever, ndlr.] depuis 20 ans, Cydney Bernard. Merci Cyd, je suis si fière de notre famille moderne, nos merveilleux fils, Charlie et Kit qui sont ma raison de respirer.”

Mariée, deux enfants

Si l’artiste a tourné la page depuis longtemps - elle est mariée depuis 2014 à la photographe Alexandra Hedison -, elle n’en demeure pas moins toujours très proche de son ex. “Cydney est présente chez Jodie pour les tous les anniversaires, toutes les fêtes ou toute autre occasion spéciale”, avait d’ailleurs confirmé en 2015 un proche de la comédienne au National Enquirer. “Les enfants adorent Cyd et ils ont une longue et riche histoire tous ensemble, en tant que famille.” Le genre d’histoire qui ne s’achève jamais vraiment.

(Instagram @cydneybernard)
(Instagram @cydneybernard)