EN IMAGES - Couples mythiques : Victoria et David Beckham, l’autre famille royale

·8 min de lecture
(FilmMagic)
(FilmMagic)

Depuis bientôt 25 ans, l’ex-Spice Girl et l’ancien footballeur squattent les cimes de la planète people. Retour sur la belle histoire de ce "power couple" inoxydable.

La pop star et le rookie

Quand David Beckham rencontre Victoria Adams, alias "Posh Spice", en 1997, il n’est pas encore ce milieu de terrain au palmarès enviable, mais seulement un jeune footballeur de 22 ans dont le fabuleux pied droit commence tout juste à ensorceler les supporters de Manchester United. La chanteuse, quant à elle, tutoie depuis un an le sommet des charts mondiaux avec les Spice Girls et leur imparable tube Wannabe. Leurs regards vont se croiser pour la première fois au sortir d’un match opposant les Red Devils aux Blues de Chelsea, pour ne plus jamais se quitter. Tout n’était pourtant pas gagné, à en croire le gendre idéal du foot anglais : "Je suis très timide, alors je me suis présenté et puis je suis reparti directement. J'étais déçu de ne pas lui avoir parlé plus, mais la semaine suivante, elle est revenue voir un autre match. J’ai saisi ma chance et j'ai pris son numéro", rembobinera-t-il dans une interview accordée à TF1 en 2013.

(John Giles - PA Images/PA Images via Getty Images)
(John Giles - PA Images/PA Images via Getty Images)

VIDÉO : les moments forts de la vie de David Beckham en 1 minute :

Coup de foudre et mariage express

Un baiser échangé dans la voiture de la chanteuse plus tard, et voilà nos tourtereaux engagés dans le TGV de la passion. À peine un an après leur première sortie à deux, Victoria, David (et sa mèche) se fiancent. Le mariage a lieu dès juillet 1999, au château de Luttrellstown, un somptueux domaine situé non loin de Dublin. La cérémonie, so 90’s, est financée par le magazine anglais OK !, qui achète les photos du mariage pour 225 000 euros. Si certains fans n’ont alors d’yeux que pour la sublime robe bustier de la mariée - signée Vera Wang -, d’autres portent davantage leur attention sur le petit bout de choux qui dort paisiblement à côté du couple.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une famille nombreuse

Victoria et David n’ont en effet pas traîné pour perpétuer la lignée : Brooklyn, leur premier enfant, est né le 4 mars de l’année de leur mariage. Un premier héritier qui sera suivi trois ans plus tard par Romeo. Cruz, en 2005, et la petite Harper, en 2011, viendront enfin compléter la photo de famille. Laquelle a bien grandi depuis, puisque l’aîné de la fratrie s’apprête désormais à se marier avec sa petite amie, la comédienne américaine Nicola Peltz, comme il l’a révélé il y a quelques mois sur les réseaux sociaux. "Il y a deux semaines, j'ai demandé à mon âme sœur de m'épouser et elle a dit oui. Je suis l'homme le plus chanceux du monde. Je promets d'être le meilleur mari et le meilleur père un jour." Attention Brooklyn, le paternel a mis la barre très haut…

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

VIDÉO : les moments forts de la vie de Victoria Beckham en 1 minute :

Scandale à la Maison Blanche

Si, en 2003, tout va pour le mieux sur le terrain pour David Beckham, qui quitte Manchester United pour le prestigieux Real Madrid, on ne peut pas en dire autant de sa vie privée. Pendant plusieurs mois, les rumeurs sur son infidélité ne cessent d’enfler, sous l’impulsion de l’assistante personnelle du footballeur, Rebecca Loos, qui clame haut et fort qu’ils ont eu une liaison, coup d’envoi d’une série d’allégations d’adultère portant notamment sur le prétendu goût du Spice Boy pour les mannequins de passage. Traîné dans la boue par les tabloïds, le couple va pourtant faire front. Dans une interview accordée à Vogue, Victoria va décourager les amateurs de potins, et administrer une leçon de flegme très british : "Nous réalisons tous les deux que nous sommes plus forts ensemble qu'en tant que simples individus. Est-ce que chacun d'entre nous en serait là où il en est aujourd'hui si nous ne nous étions pas rencontrés et si nous n'avions pas été ensemble toutes ces années ? Tout est une question d'unité familiale." Et d’image de marque. De nombreuses marques…

Contrôle porte-manteau

En l’espace de quelques années, le couple a en effet bâti un empire autour d’une image savamment entretenue. À commencer par David, dont le physique sculptural et les tatouages attirent peu à peu les plus grandes marques, d’Adidas à Marks & Spencer en passant par H&M et Breitling. Un magnétisme publicitaire qui ne sera d’ailleurs pas étranger à la fortune du footballeur, estimée en 2020 à un peu plus de 380 millions d’euros. Pas de quoi faire rougir Cristiano Ronaldo, mais suffisant pour faire entrer "Becks" dans une autre galaxie. À tous points de vue.

(Jason LaVeris/FilmMagic)
(Jason LaVeris/FilmMagic)

Des "Galactiques" au Galaxy

En 2007, David Beckham quitte l’Espagne et les Galactiques du Real pour vivre le rêve américain au sein du club des Los Angeles Galaxy. Si le footballeur prend un peu moins la lumière dans le championnat américain, sa femme, elle, commence son ascension dans le monde de la mode. Dès son arrivée dans la Cité des Anges, Victoria Beckham se lie d’amitié avec Eva Longoria. L’actrice porte ses créations et devient même la marraine de sa fille Harper. Katie Holmes, Heidi Klum, J-Lo : la néo-créatrice noue rapidement (et opportunément) des liens avec les plus grandes stars américaines. Et n’hésite pas à accueillir également les caméras de la chaîne NBC dans sa villa de Beverly Hills pour mettre en scène sa vie quotidienne dans l’émission "Victoria Beckham débarque en Amérique". De quoi alimenter ses (grandes) ambitions.

"Je veux vraiment construire un empire"

Une soif de succès dont elle ne se cache pas, bien au contraire. Ainsi en 2013 déclare-t-elle à Time Magazine, à propos de sa marque dVb : "Je veux grandir et grandir (…) Je veux vraiment construire un empire, et atteindre le plus de femmes possible dans le monde." Une ambition qu’elle mènera finalement à son terme. Reconnue par la profession pour ses talents de styliste, l’ex-Spice Girl, désignée "femme d’affaires de l’année" en 2014, est en effet parvenue à ouvrir 500 points de vente dans le monde. Une vraie success story.

(Stuart Wilson/Getty Images)
(Stuart Wilson/Getty Images)

Paris est magique

En 2013, après cinq années passées outre-Atlantique, David Beckham décide de s’offrir un dernier bail de prestige en paraphant un ultime contrat avec le PSG. Après avoir suivi son mari sur toutes les pelouses du monde, Victoria Beckham reste cette fois-ci en Angleterre, à Londres. "Les enfants et moi-même sommes incroyablement fiers de David, nous sommes à fond derrière lui et nous sommes super contents à l'idée de passer du temps en famille à Paris ces prochaines semaines", explique-t-elle alors au Elle britannique. La designer s’arrange alors pour allier voyages d’affaire en France et visites conjugales. Jusqu’à ce que le roi David tire pour de bon sa révérence, à l’âge de 38 ans. "Je sens que c'est le bon moment pour arrêter ma carrière, annonce-t-il le 16 mai 2013, je veux remercier tous mes coéquipiers, tous les grands coaches que j'ai pu côtoyer dans ma carrière. Je remercie aussi les fans qui m'ont toujours soutenu et donné la force pour réussir." Elégant, comme à son habitude, le milieu de terrain anglais - par ailleurs ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef -, aura reversé ses derniers émoluments à l’hôpital Necker.

(FRED DUFOUR/AFP via Getty Images)
(FRED DUFOUR/AFP via Getty Images)

Un "power couple" inoxydable

Il faut dire que les Beckham pouvaient se le permettre. En plus de vingt ans de vie commune, et en dépit des récentes difficultés financières rencontrées par l’entreprise de Victoria, le couple a amassé une fortune colossale, estimée par Business Insider à près de 800 millions d’euros. À la fois égéries et entrepreneurs à succès, Lady Posh et Sir Becks ont su, au fil du temps, adapter leur image au goût de l’époque. Un pouvoir prescripteur illustré par leur présence sur les réseaux sociaux : à ce jour, le power couple compte ainsi la bagatelle de 94 millions d’abonnés cumulés sur Instagram.

Vingt ans, le bel âge

Le 4 juillet 2019, David et Victoria Beckham, désormais âgés de 45 et 44 ans, ont célébré leur vingtième anniversaire de mariage. L'occasion pour le couple de s'adresser de jolis messages sur les réseaux sociaux. "Il y a 20 ans aujourd'hui. Je t'aime tellement", a écrit l’ex-Spice Girl sur Instagram. "WOW 20 ans. Regarde ce que nous avons créé. Je t'aime si fort", lui a répondu l’ancien Red Devil. De délicates (et publiques) attentions mutuelles dont les tourtereaux sont coutumiers. Ainsi pas un anniversaire ne se passe sans que l’un ou l’autre y aille de sa déclaration numérique. Lesquelles sont encore et toujours suivies et commentées par des millions de fans. Savoir durer est un noble talent…C

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.