Cuisson passive : la technique pour économiser l’énergie de la cuisson

© andreygonchar / iStock photos

Zoom sur la cuisson passive : cette astuce très simple, qui permettrait d’alléger vos dépenses.

Connaissez-vous le principe de la « cuisson passive » ? Aussi connue sous le nom de « passive cooking » en anglais, il s’agit d’une méthode de cuisson assez basique, permettant de réduire l’énergie ainsi que les émissions de CO2. En effet, si le coût des aliments et du carburant ne fait qu’augmenter ces derniers mois, il en est de même pour le secteur de l’énergie qui pèse de plus en plus sur le porte-monnaie des Français. Dans un foyer traditionnel, la cuisine représente une grande part de la consommation d’énergie. Pour réduire ces dépenses, certains se lancent dans la préparation de plats sans cuisson, tandis que d’autres s’adonnent au batch cooking. Une méthode anglo-saxonne, consistant à préparer tous ses repas de la semaine en une unique session de cuisine, avant de congeler le tout. Mais qu’en est-il de la cuisson passive ?

Qu’est-ce que la cuisson passive ?

Contrairement à ce que pourrait suggérer l’actualité, le passive cooking quant à lui, est une technique qui a vu le jour vers la fin du 19ème siècle. Utilisée pour faire cuire des aliments à l’eau bouillante, elle consiste à faire bouillir de l’eau sur une plaque pendant très exactement 2 mn, avant d’éteindre le feu. On y laisse alors les aliments cuire sous couvercle pendant 10 mn environ. Préconisée par l’Italien Giorgio Parisi (prix Nobel de physique en 2021), la cuisson passive permettrait ainsi d’obtenir des pâtes ou des légumes parfaitement...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi