Découvrez le maritozzo, une merveille de brioche italienne

© kuri2000 / Istock

Coup de foudre à Rome, avec les maritozzi.

Le maritozzo, une tradition « Rome-antique »

Peu connue en France, cette brioche fourrée de crème fouettée ne date pourtant pas d’hier. Les Romains la consommaient déjà durant la Rome antique, sous une forme légèrement différente. À l’époque, le maritozzo consistait en un pain à base de saindoux ou d’huile d’olive, sucré avec des raisins secs et du miel. Très nourrissant, il était l’aliment de prédilection des ouvriers et des bergers.
Au fil des siècles, la recette a évolué. La taille du pain s’est réduite, l’usage du saindoux est abandonné au profit de l’huile d’olive, tandis que des fruits secs et des écorces d’oranges confites viennent agrémenter la pâte. Mais ce qui a rendu les maritozzi aussi populaires en Italie, c’est qu’il était la seule pâtisserie autorisée durant la période du Carême à partir du XIIsiècle,. Il fut ainsi surnommé « quaresimale » et « sainto maritozzo » pour cette raison.
À propos de nom, il semblerait que le mot « maritozzo » dérive de « marito », soit « mari » en italien. Une tradition du XIXe siècle voulait d’ailleurs que les futurs maris offrent un maritozzo à leur fiancée, le jour des amoureux (le premier vendredi de mars à l’époque). Les brioches étaient alors décorées de cœur en sucre glace et la crème renfermait un bijou.

Une autre coutume voulait que les filles célibataires présentent chacune un maritozzo à un homme, dans l’espoir de conquérir son...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles