Les dépistages de cancer du sein ont chuté en 2020

·1 min de lecture

Le cancer du sein est la première cause de décès des femmes en France : en 2018, 12 146 personnes en sont mortes. Un plan national de dépistage a donc été mis en place, Santé Publique France en rapporte les données de fréquentation sur l'année 2020 et conclut que la crise sanitaire a fait chuter les dépistages de cancer du sein.

Seulement 42,8% des femmes sont allées se faire dépister via une mammographie en 2020, soit 2,5 millions de personnes. En 2019, environ 50% des femmes avaient participé à ce programme, ce qui constitue une baisse inquiétante, selon Santé Publique France qui tente d'en expliquer les raisons.

Pourquoi un dépistage en baisse ?

Fermetures temporaires de centres de dépistage dédiés pendant le premier confinement, interruption des invitations courrier à se faire dépister ou encore activités réduites lors de la réouverture du fait des gestes barrières... La crise sanitaire a réduit le nombre de rendez-vous de dépistage.

En 2017/2018 5 millions (deux fois plus) de femmes avaient accédé à un dépistage. 7,6 cancers pour 1000 femmes examinées avaient été détectés. Santé Publique France le rappelle : dépister permet de détecter le plus tôt possible et de réduire considérablement les risques de décès face au cancer du sein.

Source : Dépistage du cancer du sein : quelle participation des femmes en 2020 ?, Santé Publique France, juillet 2021.

Lire aussi :

  • Dépistage : 10 rendez-vous importants entre 30 et 60 ans

  • Covid-19 et

Lire la suite sur Topsante.com

Carte des pollens juillet 2021 : les spores de moisissures ont remplacé les graminées
3e dose de vaccin contre le Covid-19 : seulement pour les plus vulnérables
Variant Delta : symptômes, efficacité vaccinale, progression en France
Pourquoi il faut garder le masque, même vacciné ?
AppliTousAnti-Covid Carnet : scanner le QR code, télécharger le pass sanitaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles