Publicité

D’une beauté étrangement familière et délicate, les créations d’Alix D. Reynis séduisent

Dans le quartier emblématique de Saint-Germain-des-Prés, la boutique-atelier d'Alix D. Reynis se veut un refuge artistique dédié à la célébration du beau, de ceux où les métiers d'art se mêlent au raffinement contemporain avec une sensibilité savante. Un voyage à travers le temps, entre souvenirs intimes et mémoire collective.

C’est l’histoire d’une notaire qui se rêvait sculptrice. « Je n’ai pas toujours été cheffe de cette entreprise, j’ai eu un parcours sinueux » nous confirme d’emblée Alix D. Reynis, qui nous reçoit en toute simplicité dans sa boutique-atelier. Située Rue Jacob, dans le pittoresque quartier de Saint Germain des Prés, l’ancienne juriste devenue artiste a fait de ce lieu le cœur battant de sa Maison fondée il y a 12 ans, tout juste après la naissance de son 4e enfant. « J’avais envie de retourner à mes premiers amours » poursuit-elle, déclarant sans détour une passion inépuisable pour la sculpture et ses multiples expressions, que ce soit la vaisselle, les bijoux ou les luminaires. Son matériau de prédilection ? La porcelaine de Limoges, un matériau noble et exigeant, qui devient sous ses doigts le vecteur d'un héritage aussi bien ancestral que durable. Qu'il soit utilitaire ou décoratif, chaque objet est en effet taillé dans des formes contemporaines tout en rendant hommage à l'antiquité et à l'Orient, avec des motifs tels que le laurier, la croix, ou les entrelacs d'acanthes. Des pièces à l’aura authentique en somme, qui portent en elles le sceau d’un précieux savoir-faire. « L'inspiration me vient de l'histoire des arts décoratifs, du XVIIIe, du XIXe siècle » précise Alix D. Reynis. « Ce qui donne cette impression qu'on a un peu toujours vu ces pièces, que quand elles sortent de ma tête et de mes mains, je pense...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi