Damien Abad moqué par Philippe Caverivière : l’ancien ministre demande des excuses

Baptiste Autissier / Panoramic / Bestimage

Damien Abad n'a pas goûté à la pastille humoristique de Philippe Caverivière. Vendredi 6 janvier 2023, l'éphémère ministre des Solidarités a fustigé sur Twitter les propos prononcés par le chroniqueur la veille sur RTL. "César 2023 de la révélation masculine. Les nommés sont : Adrien Quatennens, PPDA, Jean-Marc Morandini et Damien Abad dans l'étonnant 'Le moignon, la jupe et la plaignante'", avait-il lâché dans sa chronique L'œil de Philippe Caverivière. Un trait d'esprit qui fait référence à l'arthrogrypose dont est atteint l'ancien député mais aussi à l'annonce de l'Académie des César d'écarter de la cérémonie tous nommés accusés de violences. L'allusion vise en sous-texte les accusations de viol contre Damien Abad, réélu aux législatives mais évincé du remaniement de juillet 2022. L'humoriste s'est également moqué de ses "moignons" et de sa démarche "de pingouin", conséquences de sa maladie neuromusculaire congénitale le limitant dans ses mouvements. "Stigmatiser un handicap avec une telle violence […] est d'une indignité rare", a estimé l'ancien ministre dans un communiqué, dénonçant "des attaques handiphobes inacceptables".

Dans son communiqué, Damien Abad a exigé des excuses publiques de RTL. La radio s'est exécutée, par l'intermédiaire d'un communiqué dont s'est fait l'éco Le Figaro vendredi 6 janvier 2023. "Si Damien Abad s'est senti particulièrement touché par la chronique de Philippe Caverivière, nous en sommes sincèrement désolés", a fait savoir la station, précisant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite