Publicité

Dermatite toxique en flagelle : qu’est-ce que cette intoxication qui peut survenir après avoir consommé des champignons shiitakés ?

La majorité des cas de dermatite toxique en flagelle sont signalés en Asie, les champignons shiitakés étant plus souvent consommés sur ce continent. Cette réaction toxique se caractérise par l’apparition de plaques rouges sur la peau 12 h à 24 h après l’ingestion de champignons shiitakés.

Fréquemment utilisés dans la cuisine asiatique, les champignons shiitakés sont de plus en plus populaires en Europe. Ces champignons au diamètre important, de 5 à 20 cm, sont en effet riches en fibres, en vitamines et en minéraux. Ils contiennent cependant aussi une substance particulière, le lentinane. Certaines personnes auraient une hypersensibilité à cette substance, ce qui causerait chez elles une réaction cutanée, que l’on appelle dermatite toxique en flagelle.

Les symptômes de la dermatite toxique en flagelle, qui apparaissent après l’ingestion de champignons shiitakés, sont les suivants :

Comme l’indique sur son site la Société Française de Médecine d'Urgence (SFMU), les éruptions cutanées de la dermatite toxique en flagelle débutent généralement sur le tronc, puis s’étendent aux membres. Elles sont par ailleurs isolées ou regroupées en ligne, ce qui leur donne l’aspect d'un coup de fouet. Cet aspect explique le terme « en flagelle ». Les symptômes apparaissent habituellement dans les 24 h suivant l’ingestion des champignons shiitakés concernés. Dans certains cas, ils peuvent apparaître jusqu’à cinq jours plus tard. Chez la majorité des patients, la dermatite toxique en flagelle disparaît (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite