Deux personnes auraient attrapé le VIH suite à un soin de visage “vampire”; une enquête a été lancée

Deux clients aurait attrapé le VIH suite à un soin de visage “vampire” [Photo: Getty]

Des responsables de la santé mènent actuellement une enquête car deux clients auraient attrapé le VIH suite à un “soin du visage vampire” l’année dernière.

Le département de la santé du Nouveau-Mexique (New Mexico Department of Health (NMDOH)) a confié dans un communiqué de presse qu’une enquête avait été lancée car deux personnes auraient été infectées par la même souche de virus suite à des “procédures par injection” au VIP Spa à Albuquerque.

Les deux clients se seraient apparemment rendus au spa désormais fermé entre mai et septembre l’année dernière.

Le spa a fermé ses portes le 7 septembre 2018 suite à une inspection qui a identifié des méthodes susceptibles de transmettre des infections sanguines aux clients, comme le HIV ou les hépatites B et C.

Toute personne qui s’est rendue au VIP Spa afin de recevoir des soins à base d’injection est invitée à effectuer des tests gratuits.

“Plus de 100 clients du VIP Spa ont déjà été testés, mais le NMDOH continue de contacter les clients potentiels afin de s’assurer que les services de test et de conseils soient offerts aux individus qui ont reçus des soins par injections au VIP Spa”, confie Kathy Kunkel, Secrétaire du Cabinet du NMDOH.

“Les tests sont importants pour tout le monde, car il existe des traitements efficaces contre le HIV et de nombreuses hépatites”.


Ce soir sur Kourtney & Kim Take Miami !!! 

À quoi correspondent les “soins du visage Vampire” ?

Les soins du visage vampire ont gagné en popularité suite à la diffusion d’un selfie de Kim Kardashian West sur Instagram en 2013.

Ce traitement controversé consiste à s’injecter son propre sang dans la peau afin de stimuler la production de collagène et ainsi d’avoir une peau plus jeune.

“Oubliez le comte Dracula ! Le nom peut sembler sinistre, mais ce traitement est de plus en plus populaire au Royaume-Uni pour améliorer son apparence de manière naturelle”, explique Dr Ash Dutta, chirurgienne esthétique à l’Aesthetic Beauty Centre.

“Une petite quantité de sang est simplement prélevée dans l’avant-bras et, suite à un processus contrôlé avec soin, est de nouveau injectée sous la peau du visage afin d’avoir un visage plus frais et jeune”.

Dr Dutta confie que le principe est similaire à la guérison naturelle du corps lorsqu’on se coupe.

“Plus précisément, nous retirons environ 28 à 30 ml de sang et nous le passons dans une centrifugeuse afin de séparer les globules rouges et blancs du plasma riche en plaquettes (PRP), et c’est ce que nous injectons”, explique-t-elle.

“Afin de favoriser le volume dans différentes zones du visage, la “matrice de fibrine riche en plaquette” (PRFM) qui dure plus longtemps est alliée à un remplissage dermique à base d’acide hyaluronique comme Juvéderm ou Restylane. Ce mélange rajeunissant instantané correspond au “soin du visage ou lifting Vampire”.

Quels sont les bienfaits potentiels ?

Ça peut paraître repoussant, mais Dr Dutta confie qu’un soin du visage vampire permet de traiter : les rides autour du front et des sourcils, les pattes d’oie, les “bunny lines” ou “bunny nose” (rides qui apparaissent sur le nez), les rides autour de la bouche, et ce tout en permettant de redonner du volume aux joues.

“Les soins PRP conviennent aux personnes qui sont globalement en bonne santé, qui présentent des signes de vieillissement légers à modérés et qui ont des attentes réalistes quant aux résultats de la procédure”, explique-t-elle.

“Ils conviennent aux patients plus âgés, car il s’agit d’une méthode minimalement invasive, mais ces personnes ne doivent pas souffrir de maladies de la peau graves”.

Quels sont les risques ?

La majeure partie des risques semblent être liés à l’hygiène, les clients étant susceptibles d’attraper des infections sanguines si les outils d’injection et autres équipements ne sont pas stérilisés correctement.

Des infections peuvent également avoir lieu si le sang d’un autre patient est utilisé pour réaliser le soin.

Dr Dutta confie qu’il existe également un risque très faible de réaction allergique.

“Les soins PRP sont sûrs et efficaces lorsqu’ils sont réalisés dans une clinique de qualité”, confie-t-elle. “Très peu d’effets secondaires sont associés à cette thérapie, car elle consiste à utiliser le propre plasma du patient afin de lutter contre le vieillissement. Des rougeurs temporaires peuvent apparaître suite au traitement avant de disparaître naturellement. Les gonflements et les bleus sont rares”.

Marie Claire Dorking