Deux tiers des adeptes du "sexting" enverraient des messages coquins à des "fins non sexuelles"

Les sextos ne seraient pas toujours envoyés à des fins sexuelles, d’après la recherche [Photo: Getty]

Le sexting, expression créée à partir des mots “sex” (sexe) et “texting” (envoyer des textos), est souvent perçu comme un acte érotique, mais une nouvelle étude vient de révéler que les messages osés seraient envoyés pour des raisons “non sexuelles” dans deux tiers des cas.

Certaines personnes, comme celles qui vivent une relation longue distance, utilisent les textos pour faire monter la température avec leur partenaire, mais d'autres utilisent apparemment des messages de drague à des fins tout à fait différentes.

C’est en tout cas la conclusion tirée par le laboratoire “Sexuality, Sexual Health & Sexual Behaviour Lab” du département des sciences psychologiques de l’université Texas Tech.

Le professeur adjoint Joseph M. Currin et l’étudiante en doctorat Kassidy Cox ont exploré ce phénomène des relations modernes en recueillant des données en ligne auprès de 160 répondants âgés de 18 à 69 ans.

Ils ont constaté 3 motivations principales à l’origine des textos et ont pu répartir les répondants de manière quasiment égale dans les catégories suivantes : initier les préliminaires avant des rapports, se rassurer sur le statut de la relation et faire plaisir à l’autre dans le but d’être récompensé de manière non sexuelle, avec un dîner par exemple.

“C’était intrigant de constater que deux tiers des personnes qui envoyaient des sextos le faisaient à des fins non sexuelles”, a déclaré Joseph M. Currin.

“Cela pourrait indiquer que certaines personnes envoient des sextos à contrecœur, et dans le but de confirmer le statut de leur relation, de soulager leur anxiété ou d’obtenir quelque chose de tangible, non-sexuel, en retour”.

Fait intéressant, les chercheurs n'ont constaté aucune différence significative basée sur le sexe, l'orientation sexuelle ou l'âge. Ces 3 motivations étaient communes parmi tous ces groupes.

“Cette étude met en évidence les principales raisons qui poussent certaines personnes à envoyer des sextos et normalise les 3 types de motivations”, a déclaré K. Cox.

Qu'est-ce que le sexting ?

Le sexting ne concerne pas uniquement les photos en tenue légère régulièrement envoyées à sa moitié. En effet, cette pratique regroupe divers types de messages, des textos osés au simple envoi d’emojis évocateurs, comme celui de l'aubergine par exemple.

“Il s’agit d’une manière de communiquer ses désirs sexuels, et nous avons donc souhaité mettre en évidence la manière dont les adultes adoptent ce comportement avec leur moitié”, a déclaré J. M. Currin.

“Nous avons constaté que la manière dont les adultes communiquaient leurs désirs sexuels avec leur partenaire avait évolué par l’intermédiaire des sextos. Les amoureux avaient l'habitude de s'écrire des poèmes romantiques et des lettres torrides, avant de prendre des photos de boudoir lorsque la photographie est devenue populaire”.

Envoyer des sextos au lieu d’écrire un sonnet romantique ? Vu comme ça, on comprend mieux pourquoi certains utilisent ce type de messages pour d’autres raisons.

Certaines personnes restent toutefois toujours aussi romantiques. Plus tôt dans l’année, une femme s’est ainsi confiée sur l’importance des petits gestes romantiques, comme l’envoi de compliments par texto ou la création de compilations musicales.

Francesca Specter