Diabète de type 2 : les causes, les symptômes et les traitements

·1 min de lecture

Le diabète de type 2 (DT2) est une maladie fréquente puisqu'elle concerne environ 2 millions de Français. Cette pathologie se caractérise par une hyperglycémie chronique (c'est-à-dire : par un taux de sucre dans le sang anormalement élevé en permanence), qui est provoquée d'abord par une résistance anormale à l'insuline – ou "insulinorésistance".

Insulinorésistance : qu'est-ce que ça signifie ? L'insuline est une hormone secrétée par le pancréas – et, en particulier, par les cellules ß des îlots de Langerhans, qui sont des cellules pancréatiques. "Cette molécule agit comme une "clé" pour faire pénétrer le sucre (apporté par l'alimentation) dans les organes qui en ont besoin – les muscles, le foie, les tissus adipeux..." explique le Dr. Florence Cousty-Pech, médecin endocrinologue et diabétologue.

En cas d'insulinorésistance, les cellules du corps deviennent résistantes à cette "clé". Conséquence : le sucre s'accumule dans les vaisseaux sanguins, c'est l'hyperglycémie chronique. "Pour combattre cette résistance, le pancréas s'épuise à augmenter sa production d'insuline – on parle de DT2 quand les cellules du pancréas ne sont plus capables de compenser l'insulino-résistance par une sécrétion accrue d’insuline" développe le Dr. Cousty-Pech.

Attention ! Il ne faut pas confondre le diabète de type 1 avec le diabète de type 2. Si le second survient en raison d'une résistance à l'insuline, le premier correspond à une absence de sécrétion (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Cancer du côlon : trop d'antibiotiques augmente le risque
Pass sanitaire : un délai de deux mois accordé pour les ados
Les dangers du retard vaccinal
Quelles conséquences au retard vaccinal ?
Rappels de vaccins : où en êtes-vous ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles